Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump: «l’UE fait autant de mal que la Chine, sauf qu'elle est plus petite»

    © REUTERS / Carlos Barria
    International
    URL courte
    16131

    L'Union européenne n'est peut-être pas meilleure que la Chine en ce qui concerne les pratiques commerciales «déloyales» envers les États-Unis, a déclaré dimanche le Président Donald Trump dans une interview accordée à Fox News.

    Le Président Donald Trump a comparé les pratiques commerciales de l'Union européenne à celles de la Chine, lors d'un entretien diffusé dimanche par la chaîne Fox News.

    «L'Union européenne fait probablement autant de mal que la Chine, sauf qu'elle est plus petite», a déclaré M.Trump.

    Les Européens «ont fait l'an dernier un excédent commercial de 151 milliards de dollars. (…) Et en plus de cela, nous dépensons une fortune avec l'Otan pour les protéger», a-t-il poursuivi.

    «C'est terrible ce qu'ils nous ont fait», a estimé le milliardaire. «Nous aimons tous d'une certaine manière l'Union européenne», mais ces pays «nous traitent très mal. Ils nous traitent très injustement».

    Donald Trump a également évoqué le marché automobile, pointant du doigt les marques allemandes alors que «nous ne pouvons pas y [dans l'UE, ndlr] faire entrer nos voitures».

    Le Président américain a critiqué à plusieurs reprises l'UE pour son excédent commercial avec les États-Unis et pour ses droits d'importation élevés sur les voitures. Le 23 mai, le département du Commerce a ouvert une enquête à ce sujet.

    L'UE taxe les voitures importées à 10%, alors que les voitures importées aux États-Unis sont taxées à 2,5%.

    Donald Trump a déclaré la semaine dernière que son gouvernement était en train d'achever son étude de la question. Il a suggéré que les États-Unis agiraient bientôt. Il avait auparavant menacé d'imposer un droit de douane de 20% sur toutes les voitures produites dans les pays de l'UE.

    Dans un rapport, l'UE déclare que les entreprises européennes fabriquent près de 2,9 millions de voitures aux États-Unis, ce qui représente 120.000 emplois, et 420.000 en incluant les concessionnaires automobiles et les détaillants de pièces automobiles.

    Lire aussi:

    OMC: les différends commerciaux ont déjà commencé à plomber l'économie mondiale
    Trump estime que l'UE est «injuste» envers les USA
    Face aux USA, il ne faut pas rester comme un lapin devant un boa, selon Berlin
    Tags:
    économie, Union européenne (UE), Donald Trump, Chine, Europe, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik