Ecoutez Radio Sputnik
    Nord Stream

    Le Kremlin commente les sanctions US visant le Nord Stream 2

    © Photo. Nord-stream.com
    International
    URL courte
    Gazoduc Nord Stream 2 (110)
    4260

    Les sanctions américaines qui pourraient viser toute entreprise participant au projet de la construction du gazoduc Nord Stream 2 sont illégales du point de vue du droit international, selon le Kremlin.

    Le projet du gazoduc Nord Stream 2 étant exclusivement commercial, toute sanction visant les sociétés qui participeront à sa réalisation est illégale, a déclaré le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov.

    «On estime que toute sanction imposée contre les entreprises engagées dans ce projet international, serait illégale», a indiqué le porte-parole du Kremlin dans une interview accordée à Sputnik.

    M.Peskov a souligné que le Nord Stream 2 était un projet international exclusivement commercial exempt de motivations politiques.
    Selon lui, le projet est «fondé sur les principes de profit commercial des pays qui y participent».

    Auparavant, le journal Die Welt a écrit que Washington essayait désespérément d'arrêter la construction du gazoduc, en menaçant de frapper de sanctions les cinq entreprises énergétiques occidentales qui ont une part dans le projet. Toutefois, selon le journal, même dans ce cas le succès n'est pas garanti pour les États-Unis.

    La compagnie Nord Stream 2 AG avait déclaré auparavant que le financement de la construction du gazoduc ne dépendrait pas des éventuelles sanctions américaines.

    Le gazoduc Nord Stream 2 traversera la mer Baltique, reliant les fournisseurs russes aux consommateurs européens sur plus de 1.200 km. Le pipeline aura une capacité de 55 milliards de mètres cubes de gaz par an. Le projet a un coût estimé à près de 10 milliards d'euros. Les partenaires de Gazprom dans le projet sont Engie, OMV, Shell et deux sociétés allemandes, BASF et Uniper.

     

    Dossier:
    Gazoduc Nord Stream 2 (110)

    Lire aussi:

    La Suède donne son feu vert à la construction du gazoduc Nord Stream 2
    Nord Stream 2: Engie soutiendra le projet en dépit des sanctions US
    Poutine explique en quoi le gaz russe est plus intéressant que celui des USA
    Tags:
    gazoduc, sanctions, Dmitri Peskov
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik