Ecoutez Radio Sputnik
    Clôture de fil barbelé

    L’Irak érige une clôture en barbelé à la frontière avec la Syrie

    © AFP 2018 Attila Kisbenedek
    International
    URL courte
    2130

    Les militaires irakiens ont érigé une clôture de sécurité en fil de fer barbelé à la frontière de leur pays avec la Syrie pour empêcher toute infiltration de Daech* et la contrebande, a déclaré à Sputnik Ahmed Jadyan, chef de l’administration de Qaïm, région irakienne frontalière.

    À l'avenir, il est prévu de prolonger jusqu'à la frontière avec la Jordanie la clôture de sécurité en fil de fer barbelé que les militaires irakiens sont en train d'ériger le long de la frontière de l'Irak avec la Syrie pour empêcher la circulation des terroristes, ainsi que la contrebande, a annoncé Ahmed Jadyan à Sputnik.

    Selon ce dernier, il ne s'agit pas en attendant de construire un mur tout au long de la frontière irako-syrienne. Pour le moment, il faut évaluer l'efficacité du tronçon de la clôture entre Qaïm et la frontière jordanienne, zone d'infiltration régulière de radicaux, de trafic d'armes, de bêtes et de contrebande, notamment de cigarettes.

    «Il est nécessaire d'accélérer les travaux pour créer un bouclier de sécurité le long de toute la frontière avec la Syrie afin de parer toute menace de la part de Daech*», a indiqué un autre interlocuteur de Sputnik, le lieutenant général Hamad Abdallah Ibrahim, commandant des troupes de garde-frontières de l'Irak.

    Selon le général, la clôture de sécurité est équipée en caméras thermiques, des tours de surveillance sont installées et des patrouilles mobiles sont déployées le long de la frontière.

    Il a ajouté que quatre milliards de dinars irakiens (environ 3,4 millions de dollars) étaient nécessaires pour achever les travaux. D'après le site d'information irakien Shafaq news, les militaires américains stationnant dans la province d'al-Anbar accordent un soutien matériel, technique et logistique lors de la construction de cette clôture.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Un mur long de 700 km sépare désormais la Turquie et la Syrie
    Téhéran dissipe les rumeurs sur la fermeture de sa frontière avec le Kurdistan irakien
    Les USA auraient installé une nouvelle base à la frontière entre l’Irak et la Syrie
    Tags:
    militaires, trafic d'armes, contrebande, radicaux, terrorisme, Shafaq news, Sputnik, Daech, Hamad Abdallah Ibrahim, Ahmed Jadyan, Al-Anbar, Jordanie, Syrie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik