Ecoutez Radio Sputnik
    La sortie US de l’OMC pourrait donner lieu à une «guerre commerciale à grande échelle»

    La sortie US de l’OMC pourrait donner lieu à une «guerre commerciale à grande échelle»

    © AP Photo / File
    International
    URL courte
    9122

    Donald Trump envisagerait de renoncer aux règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) par l’adoption d’un projet de «Loi sur le tarif équitable et réciproque des États-Unis», ce qui lui permettrait de fixer les droits de douane à sa guise, même sans le consentement du Congrès. Un économiste américain a commenté la situation pour Sputnik.

    Si les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ne sont plus inviolables, cela débouchera sur une situation d'extrême incertitude dans l'ensemble de l'économie mondiale, et, dans ces circonstances, tout pronostic sera bel et bien inutile, a estimé Pushan Dutt, professeur d'économie, dans un entretien accordé à Sputnik.

    «Si l'administration Trump entame le retrait de l'OMC, une guerre commerciale à grande échelle éclatera qu'on n'avait pas vue depuis les années 1930. […] Tous les pays seront affectés, tout le monde y sera perdant», a prévenu l'interlocuteur de l'agence.

    Selon ce dernier, Donald Trump a de fortes chances de faire passer par le Congrès un projet de loi, intitulé «United States Fair and Reciprocal Tariff Act» (Loi sur le tarif équitable et réciproque des États-Unis), qui remettrait en cause les principes fondamentaux de l'OMC et aboutirait au retrait des États-Unis de l'Organisation.

    «Du moment que le Congrès est contrôlé par le Parti républicain, jusqu'ici, il n'a pas mis à Trump des bâtons dans les roues. Et qui est le plus influent au sein de son administration? Ses deux principaux conseillers commerciaux Peter Navarro et Robert Leitheiser sont très sceptiques envers l'OMC», a constaté M.Dutt.

    Et d'ajouter que la guerre tarifaire imposée par le Président américain s'était déjà répercutée sur l'image géopolitique et l'influence des États-Unis dans le monde.

    «Les promesses et les menaces des États-Unis ne sont plus prises au sérieux, ce qui s'est d'ores et déjà soldé par l'affaiblissement du rôle de l'Amérique, en tant que fondateur réel du système du commerce international. Si les États-Unis se retirent de l'OMC [et ce pays a joué un très grand rôle dans la création de l'OMC et de son prédécesseur — l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT), ndlr], ils cèderont en fait la scène mondiale à d'autres pays, tels que la Chine», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

    Lire aussi:

    Trump menace de retirer les États-Unis de l’OMC
    L’administration Trump envisagerait de faire fi des normes de l’OMC
    Les Brics font front commun pour le libre-échange
    Tags:
    guerre commerciale, administration, scène internationale, rôle, projet de loi, retrait, sortie, Parti républicain des Etats-Unis, OMC, Congrès des États-Unis, Sputnik, Pushan Dutt, Robert Leitheiser, Peter Navarro, Donald Trump, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik