International
URL courte
2112
S'abonner

Un total de 318 législateurs européens se sont prononcés contre le texte visant à contraindre les géants du Web à rémunérer les éditeurs de presse ainsi que les créateurs pour leur production numérique.

Les parlementaires de l'UE ont rejeté jeudi la proposition soumise par un comité clé concernant la réforme de la règlementation européenne en matière de droit d'auteur. L'initiative visant à faire partager les revenus des géants de la technologie tels que Google et Facebook avec les éditeurs, diffuseurs et artistes avait provoqué un virulent débat.

Ce projet de réforme avait notamment suscité de vives critiques de la part du fondateur de Wikipédia, Jimmy Wales, de l'inventeur du World Wide Web Tim Berners-Lee, de l'expert en neutralité du net Tim Wu, du pionnier de l'internet Vint Cerf et d'autres, rappelle Reuters.

La bandera de la UE
© AFP 2020 Philippe Huguen
Des radiodiffuseurs, des éditeurs et des artistes européens tels que Paul McCartney soutiennent la réforme, affirmant que cela uniformiserait les règles du jeu pour les détenteurs de contenus.

Un total de 318 législateurs ont voté contre l'ouverture de négociations avec les pays de l'UE sur la base de la proposition déposée par la commission, tandis que 278 ont voté pour et que 31 se sont abstenus.

Lire aussi:

Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Violent incendie dans le IIe arrondissement de Paris - vidéo
Un homme tabassé après avoir chassé des manifestants avec une machette aux USA – vidéo choc
Tags:
droit d'auteur, Facebook, Inc, Google, Parlement européen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook