Ecoutez Radio Sputnik
    Ahmed Gaid Salah, Chef de l'état-major de l'ANP

    Algérie: un «vibrant hommage» rendu à l’Armée algérienne par le Président Bouteflika

    CC BY-SA 4.0 / Lamraoui.lamin / Ahmed Gaid Salah With the army
    International
    URL courte
    Kamal Louadj
    5231

    Le Président algérien Abdelaziz Bouteflika a rendu hommage, le 4 juillet, à l’Armée nationale populaire algérienne pour les efforts et sacrifices consentis pour la protection du pays face aux dangers du terrorisme et de la criminalité organisée transfrontalière.

    À la lumière de tous les défis qu'elle a su relever en matière de lutte contre le terrorisme, de sécurisation des frontières — à l'Est avec la Libye, au sud avec les pays du Sahel — le Président Abdelaziz Bouteflika a tenu à rendre un «vibrant hommage» à l'Armée nationale populaire algérienne (ANP), à l'occasion du 56e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie ce 5 juillet.

    «Ce jour mémorable nous permet, une fois de plus, de rendre un vibrant hommage à notre Armée nationale populaire et à nos forces de sécurité et de nous incliner humblement à la mémoire des martyrs du devoir national», a déclaré le président algérien dans un message adressé à la nation la veille.

    Évoquant les défis sécuritaires auxquels est encore confrontée son pays, notamment face à la situation en Libye où le terrorisme sévit depuis l'intervention de l'Otan en février 2011, dont les conséquences ont provoqué une vague d'immigration clandestine et le développement des trafics d'armes et de drogues, le Président Bouteflika a salué les efforts des forces de l'ANP pour le travail accompli.

    «L'Algérie, entourée de foyers de conflits et de crises où sévit la criminalité transfrontalière, veille à la protection de son peuple et à la préservation de son intégrité territoriale grâce aux efforts et aux sacrifices de ses enfants engagés sous la bannière de l'Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l'Armée de libération nationale (ALN) et des forces de sécurité, des jeunes qui veillent à notre sécurité le long des frontières et qui combattent encore les résidus du terrorisme dans les maquis», a souligné le chef de l'État.

    Selon un communiqué du ministère algérien de la Défense nationale, le 1er juillet veille de la célébration du 56e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, chef d'état-major de l'armée algérienne et vice-ministre de la Défense nationale, s'est rendu à l'académie militaire de Cherchell où il a prononcé un discours portant sur l'avenir de l'Algérie, actuellement en proie à de multiples défis sécuritaires, politiques et économiques.

    «Le dessein abject que le colonisateur n'a pu atteindre sur les terres d'Algérie ne peut et ne pourra être atteint par quiconque, ceci est un serment ferme et immuable, hérité par les enfants de l'Algérie libre et loyaux au message de Novembre et à sa Glorieuse Révolution, génération après génération, alors il n'y a nulle crainte à avoir pour l'Algérie ou pour son futur, peu importe la grandeur des défis et l'ampleur des enjeux, l'Algérie se tiendra toujours au-dessus», a-t-il déclaré aux élèves et cadres de l'académie.

    Dans un communiqué du ministère de la Défense algérienne publié le 3 juillet, l'ANP a annoncé avoir neutralisé 117 terroristes et récupéré d'importantes quantités d'armes durant le premier semestre de l'année 2018.

    Le 29 mai dernier, les forces navales algériennes avaient saisi 701 kg de cocaïne à bord d'un bateau à quai dans le port de la ville d'Oran, pourtant censé transporter de la viande rouge en provenance du Brésil.

    Lire aussi:

    «L'Algérie se tiendra toujours au-dessus», selon son vice-ministre de la Défense
    L’armée algérienne réagit aux différents défis sécuritaires secouant le pays
    Saisie de cocaïne à Oran: «un réseau d’espionnage et d’influence» découvert
    Tags:
    hommage, criminalité, terrorisme, Armée nationale populaire algérienne (ANP), Ahmed Gaïd Salah, Abdelaziz Bouteflika, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik