International
URL courte
218
S'abonner

Lors d’un contrôle du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Tihange, en Belgique, desservie par l’entreprise Engie Electrabel, «des anomalies au niveau des armatures du béton armé présentes depuis la construction du bâtiment» ont été découvertes. Les travaux de réparations sont actuellement en cours.

Les ingénieurs de la société Engie Electrabel ont découvert des «anomalies» dans la construction du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Tihange, en Belgique, selon les informations du journal belge Le Soir.

​Comme le précise le quotidien, certaines de ces armatures n'ont pas été installées conformément au plan. Un tel défaut serait capable de fragiliser la structure.

Selon le journal, le réacteur a été fermé et il le restera au moins jusqu'au mois de septembre.

En avril 2018, la société Engie Electrabel s'était déjà retrouvée dans le viseur des médias après qu'une fuite a été détectée au niveau du réacteur de la centrale nucléaire de Doel 1 à Beveren. Ce dernier a été mis à l'arrêt.

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Cet acteur est considéré comme le meilleur James Bond de tous les temps
Escalade des tensions en Méditerranée orientale: la Turquie à l’offensive
Tags:
fuite, construction, erreurs, anomalies, réacteur, centrale nucléaire, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook