Ecoutez Radio Sputnik
    L'OMC

    OMC: les différends commerciaux ont déjà commencé à plomber l'économie mondiale

    © AP Photo / Fabrice Coffrini
    International
    URL courte
    346

    L’organisation mondiale du commerce (OMC) a récemment constaté les conséquences de la détérioration des relations commerciales dans l'économie mondiale.

    Le nouveau rapport de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) s'intéressant aux récentes restrictions commerciales entre les pays du G20 est alarmant: la détérioration des relations commerciales à l'échelle globale a des effets négatifs sur l'économie mondiale.

    Les principaux partenaires commerciaux des États-Unis, y compris l'Union européenne, la Chine et le Japon, avaient déjà exprimé leur profonde inquiétude à l'OMC concernant d'éventuelles mesures américaines à venir imposant des droits supplémentaires sur les voitures importées et les pièces automobiles.

    Les États-Unis ont déjà imposé des droits sur les importations en aluminium et en acier en provenance d'Europe et Washington a également commandité une étude sur la sécurité nationale qui pourrait déboucher sur l'introduction de droits de douane sur les importations de voitures et de pièces automobiles. Le président américain Donald Trump avait déclaré le 29 juin que l'étude serait bouclée d'ici trois ou quatre semaines.

    Mais l'Union européenne a déjà prévenu les États-Unis que l'introduction de droits d'importation sur les automobiles et les pièces automobiles nuirait au contraire à l'industrie automobile américaine elle-même et entraînerait très probablement des contre-mesures de la part de leurs partenaires commerciaux responsables de 294 milliards de dollars d'exportations américaines.

    Lire aussi:

    Trump: «l’UE fait autant de mal que la Chine, sauf qu'elle est plus petite»
    «C’est une catastrophe!»: Trump s’en prend à l’Organisation mondiale du commerce
    Nouvelle riposte chinoise dans la guerre commerciale avec les USA
    Tags:
    inquiétude, importations, commerce, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik