Ecoutez Radio Sputnik
    Kosovo

    Reconnaissance du Kosovo: la Papouasie-Nouvelle-Guinée fait marche arrière

    © AP Photo / Darko Vojinovic
    International
    URL courte
    12358

    La Papouasie-Nouvelle-Guinée serait devenue le sixième pays à révoquer sa reconnaissance de l'indépendance de la province sécessionniste de la République serbe.

    La Papouasie-Nouvelle-Guinée a retiré sa reconnaissance de l'indépendance du Kosovo, relate le site tanjug.rs en se référant au ministre serbe des Affaires étrangères, Ivica Dacic.

    Selon le site, le chef de la diplomatie serbe a présenté aux journalistes une note statuant sur la révocation de cette reconnaissance, sans toutefois préciser quel pays l'avait envoyée. Or, à en juger par le cachet officiel apposé sur le document, il s'agit de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, indique tanjug.rs.

    Auparavant, les autorités serbes avaient indiqué que le Libéria, le Surinam, Sao Tomé-et-Principe, ainsi que la Guinée-Bissau et le Burundi avaient également fait marche arrière sur leur reconnaissance du Kosovo.

    La province autonome serbe du Kosovo-Metohija a unilatéralement proclamé son indépendance en février 2008. En 2010, la Cour internationale de Justice a reconnu l'indépendance de la région. À l'heure actuelle, la République du Kosovo est reconnue, selon Belgrade, par 104 pays, alors que plus de 60 États, dont la Russie, la Chine, l'Inde, Israël, la Grèce ou l'Espagne, contestent son indépendance.

    Lire aussi:

    Anniversaire du Kosovo: confettis et lacrymo
    Vers une adhésion du Kosovo à l’Onu? Un ancien ministre yougoslave se montre sceptique
    «La division du Kosovo provoquera une réaction en chaîne»
    Tags:
    indépendance, reconnaissance, Cour internationale de justice (CIJ), Ivica Dacic, Serbie, Kosovo, Papouasie-Nouvelle-Guinée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik