International
URL courte
17142
S'abonner

L'État hébreu ne tolérera pas la présence de l'armée syrienne dans les zones «qui doivent être démilitarisées», a promis le ministre israélien de la Sécurité intérieure.

Israël frappera les forces armées syriennes si elles sont transférées dans la zone démilitarisée à la frontière avec l'État hébreu, a annoncé le ministre israélien de la Sécurité intérieure Gilad Erdan.

«Dans nos relations avec la Russie et le gouvernement d'Assad, nous devons mettre tout en œuvre pour clarifier que nous n'acceptons pas la présence armée du régime d'Assad dans des régions qui doivent être démilitarisées», a indiqué le ministre.

À la question de savoir si Israël était prêt à prendre des mesures préventives contre les militaires syriens, M.Erdan a répondu par l'affirmative.

Auparavant, les médias avaient signalé que les forces gouvernementales syriennes avaient atteint la frontière jordanienne dans la province de Deraa.

Le 3 juillet dernier, la chaîne de télévision Al Hadath avait fait état d'une série de puissantes explosions qui s'étaient produites dans la zone de Deraa en Syrie. Selon la chaîne, les déflagrations auraient été dues à une attaque des forces aériennes israéliennes.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Une vingtaine de voyous s’attaquent aux pompiers de la Drôme avec des tirs de mortiers et des pierres
Tags:
crise syrienne, frappe aérienne, armée de l'air, frappe préventive, Gilad Erdan, Deraa, Israël, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook