International
URL courte
9450
S'abonner

Moscou a frappé certains produits américains de taxes supplémentaires en réaction à l'introduction par Washington de taxes sur l'importation d'acier et d'aluminium.

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a signé un arrêté introduisant des taxes supplémentaires de 25% à 40% sur certains produits américains en réaction aux taxes américaines sur l'importation d'acier et d'aluminium, a annoncé vendredi le ministère russe du Développement économique.

«Nos mesures de compensation ont la forme de taxes supplémentaires, plus élevées, qui se chiffrent entre 25% et 40%. Elles concernent certains produits américains analogues à ceux produits en Russie. Les taxes frappent notamment des matériels de construction, des équipements pétrogaziers, les outils de traitement des métaux et de forage, ainsi que les fibres optiques», a indiqué Maxime Orechkine, ministre du Développement économique.

Selon le ministre, les nouvelles taxes russes soutiendront les entreprises russes qui fabriquent des produits pareils et pourront «remplacer les livraisons américaines sur le marché national».

Le Président Donald Trump avait précédemment imposé des taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium, en vigueur depuis fin mars, justifiant sa décision par une volonté de protéger la sécurité nationale. 

«Le préjudice porté par les restrictions commerciales américaines aux exportateurs russes s'élève à 537,6 millions de dollars. C'est le montant des taxes supplémentaires que les fournisseurs russes doivent payer aux États-Unis. L'augmentation de nos taxes ne compensera qu'une partie de ce préjudice, 87,6 millions de dollars. C'est une compensation à laquelle la Russie a droit selon les normes de l'OMC», a expliqué M.Orechkine.

D'après lui, Moscou peut adopter d'autres mesures de compensation «soit trois ans après l'entrée en vigueur des taxes supplémentaires aux États-Unis (le 21 mars 2021), soit après une décision de l'Organe de règlement des différends de l'OMC sur la non-conformité des mesures américaines aux normes de l'organisation».

La Russie, tout comme d'autres membres de l'Organisation mondiale du commerce (Chine, Inde, UE, Canada, Mexique et Norvège) ont déjà porté plainte auprès de cette organisation.

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Cet acteur est considéré comme le meilleur James Bond de tous les temps
Tags:
aluminium, acier, taxes, ministère russe du Développement économique, Maksim Orechkine, Dmitri Medvedev, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook