International
URL courte
480
S'abonner

La Corée du Nord serait en train de développer un sous-marin capable de lancer des missiles dotés d’ogives nucléaires tout en promettant une dénucléarisation complète, écrit The Wall Street Journal en se référant à un haut responsable sud-coréen.

Pyongyang développerait un nouveau sous-marin à propulsion nucléaire, a déclaré à The Wall Street Journal l'ex-président du comité parlementaire sud-coréen de Défense et membre du parti d'opposition Kim Hack-yong, signalant une menace accrue pour les forces américaines et alliées.

Mike Pompeo et Kim Jong-un
© AP Photo / White House via AP
Selon le haut responsable, qui a quitté son poste il y a quelques semaines, les données recueillies par l'armée sud-coréenne indiquent que la Corée du Nord pourrait développer un sous-marin sur la côte est du pays.

L'imagerie par satellite, étudiée par le renseignement, a montré un flux d'ouvriers et de matériaux dans le port de Sinpo, où le sous-marin serait construit, d'après le journal américain.

L'ex-parlementaire sud-coréen a indiqué qu'il ne pouvait pas révéler de détails sur les activités du renseignement, mais a souligné que Séoul et Washington continuaient à surveiller les sites militaires nord-coréens.

Auparavant, la Maison-Blanche a annoncé ne pas pouvoir ni confirmer ni nier les informations sur la poursuite du programme nucléaire de Pyongyang, mais a noté des progrès sur la question de la dénucléarisation.

Le 12 juin, le premier tête-à-tête entre les dirigeants américain et nord-coréen a eu lieu à Singapour. Un document commun dans lequel ils se sont engagés à travailler à une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne a été signé à l'issue de cette rencontre.

 

Lire aussi:

Une centaine de fêtards sur une plage d'Arcachon interrompus par la police – vidéo
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Tags:
sous-marin nucléaire, Corée du Sud, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook