Ecoutez Radio Sputnik
    La base navale US de Norfolk

    La principale base aéronavale US risque de se retrouver sous les eaux

    CC BY-SA 2.0 / Marion Doss / 080530-N-8655E-001
    International
    URL courte
    4251

    La montée des océans pourrait provoquer la disparition de la plus grande base aéronavale américaine de Norfolk dans quelques décennies, d’après la revue The National Interest.

    La base aéronavale américaine de Norfolk, située sur la côte Atlantique, pourrait se retrouver sous les eaux vers la fin du XXIe siècle en raison du réchauffement climatique et de la montée des océans, a annoncé la revue bimensuelle The National Interest.

    Selon la revue, les inondations qui frappent cette région des États-Unis deviennent de plus en plus dévastatrices depuis 2000 et le niveau des inondations pourrait augmenter d’au moins 1,5 mètre d’ici 2100. Cela détruira les installations importantes et les maisons des employés de la base de Norfolk, la plus grande du monde, qui abrite au moins 75 navires dont des porte-avions nucléaires.

    La perte de ce site militaire aura des conséquences sérieuses pour les États-Unis qui devraient redéployer une partie de leur flotte et construire des installations de protection.

    Le réchauffement climatique provoque aussi l’augmentation de l’intensité des ouragans capables faire d’importants dommages en quelques heures.

    La montée des océans présente aussi une menace pour des bases militaires d’autres pays, mais selon The National Interest, les États-Unis, qui ont la plus grande infrastructure de Marine seront les plus touchés.

    Selon un rapport du groupe de réflexion American Security Project (ASP) cité par The National Interest, la base de Norfolk figure parmi les cinq bases américaines les plus menacées, derrière celles d’Eglin en Floride, de Diego Garcia dans l’océan Indien, de Bahreïn et de Guam.

    Lire aussi:

    Londres et Shanghaï engloutis par l'océan: des images pas vraiment fantastiques
    «Danger mortel pour les hommes»: ce qui rend les ouragans de plus en plus destructeurs
    Des chercheurs révèlent les conséquences du réchauffement climatique d’ici 25 ans
    Tags:
    montée des océans, réchauffement climatique, base navale de Norfolk (Virginie), The National Interest, Norfolk (Etats-Unis), États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik