Ecoutez Radio Sputnik
    Destroyer Zhengzhou (DDG-151)

    Une femme nommée pour la première fois commandant d’un destroyer en Chine (photos)

    CC BY 4.0 / Wikipedia/日本防衛省·統合幕僚監部
    International
    URL courte
    1372

    Une femme, Wei Huixiao, deviendra prochainement la première capitaine d’un navire de la Marine chinoise après plus de sept ans de service sous les drapeaux.

    Wei Huixiao, une officière de la Marine chinoise, est la première femme à diriger l’équipage d’un bâtiment de guerre. Pour le moment, elle assure l’intérim, mais elle sera officiellement nommée commandant du destroyer 151 Zhengzhou après une certification, a annoncé le journal chinois PLA Daily.

    ​Mme Wei a une biographie très riche. Météorologiste de métier, elle a un temps travaillé pour le groupe de télécommunications Huawei, a enseigné dans une école tibétaine et à l’Université communiste des travailleurs chinois où elle a obtenu le titre de docteur en sciences de la Terre.

    ​En 2010, alors qu’elle faisait son doctorat, elle a voulu tout quitter pour réaliser son rêve: rentrer dans la Marine. Elle a écrit une lettre au commandant de la Marine et trois jours plus tard, a eu une réponse. Le commandant a même envoyé une délégation pour lui proposer trois possibilités, dont celle de rejoindre l’unité du premier porte-avions chinois encore en formation. Après avoir obtenu son doctorat en 2012, elle est partie à Dalian où le premier porte-avions de la marine chinoise s’apprêtait à entrer en service.

    ​Après plusieurs mois de formation à bord du navire de soutien 88 Xu Xia Ke, Wei Huixiao a été nommée adjoint au chef de quart de passerelle du porte-avions 16 Liaoning, devenant la première femme occupant ce rôle sur un porte-avions chinois. Elle a également suivi un stage à bord du destroyer 150 Changchun de type 052C, une étape obligatoire pour tous les futurs commandants de navire de combat.

    En mars 2016, Mme Wei est devenue la première femme adjoint au commandant de la marine sur le destroyer 151 Zhengzhou. Elle a déjà accompli plusieurs missions à bord de ce navire, participant notamment aux exercices russo-chinois Joint Sea 2016.

    Lire aussi:

    Pour sa première visite à l’étranger, le ministre chinois de la Défense choisit la Russie
    L’US Navy aurait proposé «une importante démonstration de force pour avertir la Chine»
    Un destroyer US «chassé» par un navire chinois (images)
    Tags:
    destroyer, 150 Changchun (destroyer chinois), 88 Xu Xia Ke (navire de soutien chinois), 151 Zhengzhou (destroyer chinois), Marine chinoise, Wei Huixiao, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik