International
URL courte
8275
S'abonner

Le sulfureux dirigeant philippin Rodrigo Duterte s'est engagé solennellement à quitter son poste si on lui présentait des preuves convaincantes et concrètes de l'existence de Dieu.

Le Président philippin, réputé pour ses propos à l'emporte-pièce, a promis de présenter sa démission à quiconque parvenait à lui prouver l'existence de Dieu sans recourir à des arguments théologiques.

Plus précisément, le dirigeant philippin souhaiterait rencontrer une personne qui aurait vu Dieu ou lui aurait parlé. Un selfie avec Dieu sera volontiers accepté comme pièce à conviction, a indiqué M.Duterte.

«S'il l'un d'entre vous, parmi les plus bruyants, dit qu'il a été au ciel, qu'il a parlé à Dieu, qu'il l'a vu en personne […] alors je quitterai mon poste présidentiel dès ce soir», a lancé le Président philippin lors de son intervention dans le cadre de la Semaine nationale de la science et des technologies à Davao.

Dans le même temps, il a souligné qu'il croyait cependant en une «déité suprême» et ne contestait que les pratiques des «sectes religieuses».

Arrivé au pouvoir en 2016, Rodrigo Duterte, 73 ans, mène depuis un bras de fer avec l'Église catholique qui jouit d'une influence considérable aux Philippines. Le Président accuse notamment le clergé d'abus sexuels et d'hypocrisie.

Lire aussi:

Le trou dans la couche d’ozone est désormais plus grand que l’Antarctique
État de siège en RDC: l’aveu d’échec?
Avec Zemmour probable candidat, la Présidentielle 2022, à droite toute?
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Tags:
Philippines, Rodrigo Duterte, dieu, démission
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook