Ecoutez Radio Sputnik
    police

    Le suspect clé des attentats de Paris parmi les bourreaux d'une victime de Daech

    © REUTERS / Francois Lenoir
    International
    URL courte
    6100

    Osama Krayem, incarcéré en Belgique depuis avril 2016, aurait figuré parmi les bourreaux du pilote des forces aériennes jordaniennes exécuté par Daech* en Syrie.

    Un des suspects des attentats commis en 2015 et 2016 dans les capitales belge et française, Osama Krayem, a été identifié comme l'un des bourreaux du pilote jordanien brûlé vif par Daech* début 2015 en Syrie, selon le quotidien belge La Dernière Heure (La DH).

    Né en Suède en 1992 de parents réfugiés syriens, Osama Krayem est parti combattre en Syrie en 2014 avant de regagner l'Europe à l'été 2015 en se mêlant au flot de réfugiés arrivant via les îles grecques. Il est considéré comme un suspect clé de la cellule à l'origine des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et de ceux perpétrés le 22 mars 2016 à Bruxelles.

    Inculpé dans les deux dossiers, Osama Krayem est incarcéré en Belgique depuis son arrestation à Bruxelles en avril 2016. Or, désormais il est soupçonné d'avoir participé à l'exécution du pilote militaire jordanien Maaz al-Kassasbeh, brûlé vif dans une cage en janvier 2015 après avoir été capturé par Daech* suite à la chute de son avion.

    D'après La DH, la police belge a identifié Osama Krayem comme «l'un des auteurs actifs de l'exécution» du pilote au sein d'un groupe de combattants qui apparaissaient le visage caché sur les images de propagande de Daech*.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Attentats du 13 novembre 2015: un suspect clé mis en examen en France
    Un pilote syrien brûlé vif par les djihadistes de Daech
    Attentat de Bruxelles: l'auteur présumé identifié
    Tags:
    bourreau, lutte antiterroriste, exécution, djihadisme, attentats de Bruxelles, attentats du 13 novembre à Paris, Daech, Osama Krayem, Belgique, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik