Ecoutez Radio Sputnik
    Enfants

    En Inde, un homme sauve des enfants des griffes de trafiquants… en tweetant

    © AP Photo / Rajesh Kumar Singh
    International
    URL courte
    2250

    En Inde, la police des trains a libéré 26 jeunes filles de trafiquants d'enfants, après qu’un voyageur vigilant a attiré l’attention des autorités sur un groupe d’enfants accompagné par deux hommes suspects en postant plusieurs messages sur son compte Twitter.

    Dans l'État d'Uttar Pradesh, dans le nord de l'Inde, un passager d'un train a eu un comportement héroïque en sauvant 26 jeunes filles de trafiquants d'enfants présumés, annonce le portail Scroll.in.

    Le 5 juillet, Adarsh Shrivastava était dans un train. Il a vu un groupe de jeunes filles qui voyageait dans la même voiture que lui. Elles semblaient être tourmentées. M.Shrivastava a suspecté quelque chose de grave et a décidé de prévenir les autorités en publiant un message sur son compte Twitter.

    «Je voyage dans l'express d'Avadh (19040). […] Il y a 25 enfants [en réalité, ils étaient 26, ndlr] le même wagon que moi. Toutes sont mineures. Certaines d'entre elles pleurent. Aucune d'elles ne se sent en sécurité», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

    ​Dans son message suivant, le passager a suggéré que ces enfants étaient victimes de criminels.

    «[Les enfants pourraient être] l'objet de trafic d'êtres humains. Je suis à la gare de Hari Nagar. Le prochain arrêt est Bagaha et ensuite Gorakhpur. Merci de les aider. Aidez-les, s'il vous plaît», a-t-il ajouté.

    ​M.Shrivastava a écrit non seulement à l'administration ferroviaire, mais aussi au ministre des Chemins de fer et même au Premier ministre indien Narendra Modi.

    Le Ministère des Chemins de fer a réagi à cette information dans la demi-heure. La police des trains a libéré les jeunes filles et a arrêté deux hommes de 22 et 55 ans qui accompagnaient les enfants.

    Toutes ces enfants étaient originaires du district du Champaran occidental, dans l'Etat Bihar, indiquent les autorités locales. N'étant pas en mesure de répondre clairement aux questions des représentants des autorités, les jeunes filles ont été confiées au comité pour la protection de l'enfance.

    Selon le Ministère indien de la Promotion de la femme et de l'enfant, en Inde, en 2016, plus de 9.000 enfants ont été victimes du trafic d'êtres humains. Ils tombent entre les mains de criminels qui leur promettent du travail et les vendent comme esclaves.

    Lire aussi:

    Enfants russes à Bagdad: «On nous bombardait, nous n'avions rien à manger»
    Obésité enfantine: la faute aux grands-mères?
    RT reçoit des dizaines de demandes d'adoption d'enfants russes devenus orphelins en Irak
    Tags:
    police, réseaux sociaux, traite des êtres humains, fille, fillette, enfants, Narendra Modi, Uttar Pradesh, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik