International
URL courte
Brexit (2018) (68)
2172
S'abonner

Le ministre britannique en charge du Brexit, David Davis, a annoncé sa démission du gouvernement dimanche soir en expliquant qu’il ne voulait pas être «un conscrit réticent» au plan de sortie de l’UE suivi par la Première ministre Theresa May.

Dans une lettre cinglante à Theresa May, le ministre britannique chargé du Brexit David Davis, 69 ans, a annoncé sa démission.

David Davis, qui a fait campagne pour quitter l'Union européenne lors du référendum de juin 2016, était l'un des trois ministres pro-Brexit entrés au gouvernement de Theresa May quelques mois plus tard.

Dans sa lettre de démission, il rappelle avoir été en désaccord «un nombre important de fois» avec les décisions prises par le gouvernement concernant les modalités du Brexit.

«Il me semble que l'intérêt national nécessite un ministre qui croit avec ferveur à votre position et pas seulement un conscrit réticent», a écrit le démissionnaire à Theresa May.

«Comme vous le savez, lors de l'année passée, il y a eu un nombre important de raisons pour lesquelles je suis en désaccord avec le cours politique du 10 Downing Street. À chaque étape, j'ai reconnu la responsabilité collective, dans le cadre de mon travail, de trouver des compromis de travail et puisque je croyais qu'il était encore possible de mettre en œuvre le mandat du référendum. Malheureusement, je crois que la direction actuelle de la politique et la tactique adoptée le rendent de moins en moins probable», poursuit la lettre.

Cette démission a été suivie de celle de ses adjoints Steve Baker et Suella Braverman, selon les médias britanniques.

La date officielle de la sortie de l'UE du Royaume-Uni est fixée au 29 mars 2019. À neuf mois du Brexit, Theresa May subit des pressions intenses de la part de l'UE et de nombreuses entreprises pour qu'elle clarifie sa position dans les négociations.

Dossier:
Brexit (2018) (68)

Lire aussi:

Il braque un bar-tabac dans l'Oise puis entame une carrière de gendarme en Turquie
Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Tags:
démission, Brexit, Theresa May, David Davis, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook