Ecoutez Radio Sputnik
    Bachar el-Assad

    Assad dévoile les objectifs prioritaires de Damas

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    6380

    La reconstruction de la Syrie, le combat contre les terroristes et la libération totale du pays sont les objectifs principaux que se fixe actuellement Damas, a déclaré lundi Bachar el-Assad lors d’une rencontre avec des diplomates syriens.

    Le 9 juillet, lors d'une rencontre avec des diplomates syriens au ministère des Affaires étrangères, Bachar el-Assad a énuméré les défis que Damas doit relever en priorité.

    «La reconstruction est la tâche prioritaire en Syrie. Elle ne sera possible que grâce à la poursuite de la lutte antiterroriste et à la libération de tout le territoire, peu importe qui les occupe», a déclaré le Président syrien cité par son service de presse.

    Il a aussi souligné l'importance de mesures non militaires pour stabiliser la situation dans le pays.

    «L'étape suivante sera d'amender les lois, de lutter contre la corruption, de développer le dialogue inter-syrien, de favoriser le retour des réfugiés qui ont quitté la Syrie pour fuir le terrorisme et de stabiliser le processus politique entravé par plusieurs pays, tout d'abord, par les États-Unis», a ajouté Bachar el-Assad.

    Les diplomates présents ont, quant à eux, indiqué que ces rencontres publiques avec le chef de l'État syrien étaient pour eux un soutien lors de leur travail à l'étranger. De plus, les victoires militaires de Damas contribuent au succès de la diplomatie syrienne.

    Lire aussi:

    Interpellation d’un preneur d'otages au Super U de Bessé-sur-Braye dans la Sarthe
    Pas de soudure ni de point chaud: l'entreprise qui restaurait Notre-Dame livre sa version
    La Chine poursuit son offensive dans les Balkans et fait trembler Bruxelles
    Tags:
    réfugiés, défis, diplomates, lutte antiterroriste, restauration, président, ministère syrien des Affaires étrangères, Bachar el-Assad, États-Unis, Damas, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik