International
URL courte
10260
S'abonner

Répondant à une question des journalistes sur la sortie des États-Unis de l’Otan sans l’accord du Congrès, Donald Trump a affirmé qu’il «pensait» qu’il pouvait le faire.

Le Président américain a déclaré qu'il pourrait se retirer de l'Otan sans consulter le Congrès, lorsqu'il s'est entretenu avec la presse en marge du sommet qui se déroule à Bruxelles les 11 et 12 juillet.

Les journalistes lui ont notamment posé deux questions. La première était de savoir si Donald Trump avait en effet menacé de quitter l'Alliance et s'il pourrait le faire sans d'abord aborder ce sujet avec le Congrès.

«Je pense que je peux», a notamment indiqué le locataire de la Maison-Blanche réagissant à la deuxième question tout en ignorant la première.

D'après Politico, Trump aurait prévenu ses alliés à huis clos qu'ils devaient augmenter considérablement leurs dépenses militaires. Sinon, les États-Unis «feront leur propre chose».

Emmanuel Macron a toutefois déclaré au cours d’un point de presse à Bruxelles que son homologue américain n’avait jamais mentionné, lors du sommet, qu’il entendait quitter l’Alliance.

Au terme de la session, le Président américain a dit que l'Alliance était «très unie, très forte» et qu'il n'y avait «aucun problème».

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
Ces départements français sous «surveillance renforcée»
La mairie de Paris va proposer un reconfinement de la capitale pour trois semaines
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Tags:
sommet, dépenses militaires, sortie, OTAN, Donald Trump, Emmanuel Macron, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook