Ecoutez Radio Sputnik
    María Zajárova, la portavoz del Ministerio de Exteriores de Rusia

    Trump à propos de l’Otan, une stratégie cohérente? Maria Zakharova s’exprime

    © Sputnik . Kirill Kallinikov
    International
    URL courte
    6482

    Suite aux critiques de l'ancien ambassadeur américain en Russie Michael McFaul envers Donald Trump pour son attitude agressive envers l’Otan, Maria Zakharova, porte-parole de la diplomatie russe, a défendu le Président américain sur Facebook.

    La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a pris la défense de Donald Trump en appelant l'ancien ambassadeur américain en Russie, Michael McFaul, à réfléchir aux dégâts qu'il a pu causer par le passé aux relations russo-américaines. Elle s'est exprimée à ce sujet sur sa page Facebook.

    Selon McFaul, lors de sa présidence Trump aurait fait plus de mal à l'Otan que les dirigeants soviétiques et russes en 70 ans.

    ​En réponse, Zakharova a noté que le résident de la Maison Blanche était plutôt cohérent dans ses déclarations.

    «En ce qui concerne sa stratégie envers l'Otan, Trump l'avait exprimée bien avant l'élection présidentielle, et l'a également développée durant sa campagne électorale», a écrit la porte-parole de la diplomatie russe sur Facebook.

    «Il y a 18 ans, Trump l'avouait déjà: "Le coût des troupes en Europe est énorme. Et cet argent peut certainement être dépensé pour quelque chose de mieux. Tout de même, nos alliés ne semblent pas apprécier beaucoup notre présence"», a poursuivi la diplomate citant un extrait d'un livre signé par l'actuel président américain en 2000.

    Elle a également ajouté que selon les propos de Donald Trump, l'Otan était obsolète et c'était son avis et celui des 62 984 825 d'Américains qui ont voté pour l'actuel président lors des dernières élections.

    Le Président américain a déclaré qu'il pourrait décider de se retirer de l'Otan sans même consulter le Congrès, lors d'une déclaration à la presse en marge du sommet qui se déroule à Bruxelles les 11 et 12 juillet.

    Lire aussi:

    Démocratie, dites-vous? Un sénateur russe et un ex-diplomate US entrent dans la mêlée
    Ex-ambassadeur des USA en Russie: ce fut un plaisir de travailler avec Sergueï Kisliak
    Moscou: le renvoi de diplomates US n’a rien à voir avec les visas pour les Russes
    Tags:
    stratégie, critiques, défense, OTAN, Donald Trump, Maria Zakharova, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik