Ecoutez Radio Sputnik
    Tusk appelle Trump à respecter les partenaires européens des USA

    Tusk appelle Trump à respecter les partenaires européens des USA

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    5123

    Suite à des critiques continues de l’Europe par Donald Trump, le président du Conseil européen Donald Tusk a rappelé que l’UE était le meilleur allié des États-Unis et méritait plus de respect. Le Président américain ne prêtera sans doute pas attention à ces propos de M.Tusk, a déclaré à Sputnik Rick Rozoff, fondateur de Stop NATO.

    Donald Tusk est Polonais, et la Pologne a une frontière commune avec la Russie, du moins dans la région de Kaliningrad. Aussi, insiste-t-il sur la poursuite, voire l'élargissement de la présence militaire américaine en Europe de l'Est et le long de la frontière russe, a rappelé Rick Rozoff à Sputnik.

    «Il est évident que le seul objectif de l'augmentation de la présence militaire de l'Otan en Europe de l'Est consiste à s'opposer militairement à la Russie», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

    Selon ce dernier, contrairement à l'avis de certains experts, l'Otan ne serait pas affaiblie.

    «Quoi qu'il en soit, compte tenu des récentes tendances et des élections générales en Europe, l'UE n'existera pas longtemps. Aussi, les États-Unis et d'autres pays et régions ne doivent-elles pas prêter trop d'attention à l'UE, en tant que partenaire commercial», a relevé M.Rozoff.

    Il a insisté sur l'importance de la future rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine.

    «Le fait même que cette rencontre ait lieu dépasse déjà toutes nos espérances, […] vu la cruauté et le degré dangereux de la russophobie ces derniers temps», a relevé l'interlocuteur de Sputnik.

    Selon lui, les états d'esprit antirusses sont grotesques, alors que les médias les attisent.

    «Cette question mérite, à mon avis, non seulement l'attention du ministère russes des Affaires étrangères, mais sans doute aussi celle d'institutions telles que l'Onu», a estimé le fondateur de Stop NATO.

    Lire aussi:

    La Pologne s'obstine à réclamer une base militaire US sur son sol
    Johannes Hübner: «Il faut liquider l'Otan aussi vite que possible»
    L'UE se dote de son propre état-major
    Tags:
    président, rencontre, russophobie, Sputnik, Stop NATO, OTAN, Vladimir Poutine, Donald Trump, Donald Tusk, région de Kaliningrad, Pologne, Russie, Europe, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik