Ecoutez Radio Sputnik
    Rabat

    Commerce Maroc-Tunisie: Rabat répond à la plainte de Tunis auprès de l’OMC

    © Sputnik . Vladimor Fedorenko
    International
    URL courte
    235

    Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha El Khalfi, a fermement réagi à la plainte déposée par la Tunisie auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) concernant les mesures protectionnistes prises par son pays en faveur des entreprises marocaines fabricant les cahiers scolaires.

    Suite au dépôt d'une plainte par la Tunisie contre le Maroc auprès de l'OMC, lui demandant d'exiger de Rabat «le respect du droit à la concurrence» concernant l'exportation de cahiers scolaires tunisiens vers le royaume chérifien, Mustapha El Khalfi, le porte-parole du gouvernement marocain, le 12 juillet, que son pays a tout à fait le droit de protéger les entreprises nationales, selon le site d'information Le 360.

    «Le gouvernement est en droit de protéger l'entreprise marocaine face au dumping tunisien», a déclaré le responsable marocain. «Il est du devoir et de la responsabilité du gouvernement de défendre l'entreprise marocaine face à toute concurrence déloyale», a-t-il ajouté.

    Tout en dénonçant le fait que l'État tunisien subventionne à hauteur de 20% les entreprises du pays actives dans la production de cahiers, en leur permettant ainsi de vendre leur production au Maroc à des prix défiant toute concurrence, M.El Khalfi a affirmé qu'«on ne peut laisser périr les entreprises marocaines par noyade». «Le Maroc est prêt à engager toute voie susceptible de les défendre», a-t-il indiqué.

    Pour rappel, le déficit de la balance commerciale de la Tunisie s'est établi à 3,1 milliards de dollars au premier semestre 2018 contre 2.87 milliards durant la même période de 2017, selon des données publiées le 9 juillet par l'Institut national de la Statistique (INS) selon le site officiel de l'agence Ecofin.

    Les plus importants déficits ont été enregistrés en dollar avec la Chine (environ 956 millions), l'Italie (497 millions) la Turquie (394 millions), la Russie (237 millions) et l'Algérie (232 millions).

    En revanche, le solde de la balance commerciale a enregistré un excédent en dollar avec la France (650 millions), la Libye (171 millions) et le Maroc (80 millions).

    Lire aussi:

    Turku, Barcelone… L’enquête sur les attentats en Europe mène vers le Maroc
    Le Gouvernement marocain menace de représailles des boycotteurs de grandes marques
    Le Maroc ouvre résolument ses frontières à la route de la soie chinoise
    Tags:
    déficit, commerce, plainte, OMC, Mustapha El Khalfi, Tunisie, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik