Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump explique ce qui a réellement engendré le Brexit

    © AP Photo / Evan Vucci
    International
    URL courte
    7151

    Il existe un lien étroit entre les réfugiés et le Brexit, a déclaré le Président américain lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet de l’Otan. Selon le locataire de la Maison-Blanche, le référendum a été notamment entraîné par les flux migratoires.

    Le référendum sur le Brexit au Royaume-Uni a «eu lieu à cause de l'immigration», a annoncé le dirigeant américain au cours d'un point de presse au terme du sommet de l'Otan à Bruxelles.

    «L'UE a besoin d'être très prudente parce que l'immigration s'empare de l'Europe. Ce n'est pas à moi de dire ce que le Royaume-Uni devrait faire. Mais moi, j'aimerais les voir travailler sur le Brexit rapidement», a-t-il ajouté.

    Selon le Président américain, «le Brexit est le Brexit, mais les gens voulaient le briser, alors, j'imagine que c'est ce qu'ils vont faire».

    «Je veux tout simplement que les gens soient heureux», a conclu le locataire de la Maison-Blanche.

    Plus tard, dans une interview à The Sun, Donald Trump a déclaré que la situation en matière de migrants dans les pays européens était honteuse.

    «Je pense que ce qui s'est passé en Europe est une honte […]. Permettre à l'immigration d'avoir lieu en Europe est un honte.»

    «Donc je pense que permettre à des millions et des millions de personnes d'arriver en Europe est très, très triste», a ajouté le dirigeant des États-Unis.

    Récemment, le ministre britannique en charge du Brexit, David Davis, a quitté son poste en signe de protestation contre le «Brexit doux» prévu selon lui par Mme May. Le chef de la diplomatie britannique Boris Johnson a suivi son exemple quelques temps plus tard. Dans sa lettre de démission adressée à la Première ministre, M.Johnson a expliqué sa décision par la position hésitante de Londres dans les négociations avec Bruxelles sur le Brexit.

    Lire aussi:

    Boris Johnson explique pourquoi le rêve du Brexit est «en train de mourir»
    Theresa May donne la vraie raison du départ de Boris Johnson
    Le secrétaire au Foreign Office Boris Johnson présente sa démission
    Tags:
    référendum, flux monétaire, migrants, immigration, Brexit, Donald Trump, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik