Ecoutez Radio Sputnik
    Raid israélien contre les positions du Hamas

    Israël attaque la bande de Gaza: la vidéo des frappes

    © AFP 2018 MOHAMMED ABED
    International
    URL courte
    4031120

    L’armée israélienne a annoncé avoir mené des attaques aériennes contre des cibles du Hamas dans la bande de Gaza dans la nuit de vendredi à samedi. La vidéo des frappes a été publiée par l’armée sur Twitter.

    L'aviation israélienne a bombardé les positions du mouvement palestinien Hamas dans le sud de la bande de Gaza, a annoncé le service de presse de l'armée israélienne.

    Les raids aériens ont été suivis par de tirs de roquettes et d'obus de mortiers vers le sud d'Israël depuis la bande de Gaza.

    «Des avions de combat de l'armée israélienne ont pris pour cible un tunnel destiné à mener des actions terroristes dans le sud de la bande de Gaza ainsi que plusieurs sites terroristes situés dans des bases militaires dans l'ensemble de la bande de Gaza», indique le communiqué de l'armée.

    Le communiqué note que l'attaque était une réponse à 17 missiles tirés de l'enclave, dont cinq ont été abattus par le système de défense anti-aérienne Dôme de fer.

    «Les frappes ont été conduites en réponse aux actes de terreur pendant les violentes émeutes qui ont eu lieu le long de la clôture de sécurité hier et qui s'ajoutent aux attaques quotidiennes contre le territoire israélien via le lancement de ballons incendiaires depuis la bande de Gaza», ajoute l'armée israélienne.

    Les manifestations à la frontière séparant Israël de la bande de Gaza ont été particulièrement violentes vendredi. Selon le ministère palestinien de la Santé à Gaza, un adolescent âgé de 15 ans a été tué et 220 autres Palestiniens ont été blessés.

    Lire aussi:

    Israël riposte et bombarde le Hamas dans la bande de Gaza
    Israël attaque des positions du Hamas dans la bande de Gaza
    Un char israélien détruit un poste d'observation palestinien dans la bande de Gaza
    Tags:
    frappe aérienne, Bande de Gaza, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik