International
URL courte
17453
S'abonner

Donald Trump a avoué à Donald Tusk qu'il était intéressé par les motivations de la Russie envers l'Ukraine, tout en confiant que l'Ukraine elle-même suscitait en lui beaucoup moins d'enthousiasme, a déclaré le président du Conseil européen à la chaîne de télévision polonaise TVN24.

Selon le président du Conseil européen Donald Tusk, le locataire de la Maison-Blanche s'intéresserait davantage aux motivations de la ligne politique russe en Ukraine qu'à l'Ukraine elle-même, a-t-il dit à l'antenne de la chaîne de télévision polonaise TVN24 cité par.

«Dans plusieurs conversations avec moi, le Président Trump n'a pas caché qu'il avait moins d'enthousiasme pour l'Ukraine et comprenait ce que la Russie a fait en Ukraine», a dit M.Tusk cité par le journal ukrainien Evropeyskaya Pravda (Vérité européenne en français).

Auparavant, interrogé sur la reconnaissance du rattachement de la Crimée à la Russie, Donald Trump avait répondu: «On va voir», ce qui avait été interprété par des médias US comme le signe que le dirigeant n'écartait pas la possibilité de reconnaître la Crimée russe.

Cependant, Kurt Volker, représentant spécial américain pour l'Ukraine, a ensuite dit dans une interview à la chaîne de télévision allemande en langue russe OstWest que les États-Unis n'avaient pas l'intention de reconnaître la Crimée en tant que partie intégrante du territoire russe et que les médias américains avaient mal interprété la position du locataire de la Maison-Blanche.

 

Lire aussi:

Ce que l’on sait du conducteur de la voiture folle qui a fait 30 blessés en Allemagne
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
politique, Donald Trump, Donald Tusk, Ukraine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook