Ecoutez Radio Sputnik
    Matteo Salvini

    Ministre italien: Rome sera «l’une des premières voix» contre les sanctions antirusses

    © REUTERS / Alessandro Bianchi
    International
    URL courte
    7542

    «L’Italie souhaite dépasser le régime des sanctions, ouvrir des canaux de dialogue», affirme Matteo Salvini, promettant d’être le premier à militer pour l’annulation des sanctions antirusses.

    L'Italie sera l'une des premières à appeler à la levée des sanctions européennes contre la Russie, a déclaré le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini.

    «Nous serons l'une des premières voix à soutenir ce point de vue (sur l'annulation des sanctions, ndlr.)», a déclaré M.Salvini lors d'une conférence de presse lundi à Moscou.

    Selon lui, progressant vers la levée des sanctions antirusses, l'Italie envisage de prendre une série de mesures d'ici la fin de l'année.

    «L'Italie souhaite dépasser le régime des sanctions, ouvrir des canaux de dialogue… Les banques européennes pourront ouvrir des crédits aux petites et moyennes entreprises russes», a précisé le ministre.

    Dans la seconde moitié d'octobre, selon lui, un entretien est prévu avec Vladimir Poutine sur l'intervention d'entreprises italiennes dans l'activité de sociétés russes afin de promouvoir la coopération économique entre les deux pays.

    Les relations entre la Russie et les pays occidentaux se sont dégradées après le début du conflit en Ukraine et le rattachement de la Crimée à la Russie en 2014. L'Occident a imposé des sanctions contre la Russie, qui ont entraîné en riposte un embargo sur les importations européennes. Moscou a toujours souligné qu'il n'était en aucune façon partie prenante au conflit intérieur qui mine l'Ukraine depuis 2014.

    Lire aussi:

    Matteo Salvini qualifie les sanctions antirusses d’«absurdité»
    EXCLUSIF Salvini: «Nous continuerons à défendre notre position» sur la levée des sanctions
    Salvini promet de faire tout son possible pour accélérer la levée des sanctions antirusses
    Tags:
    sanctions antirusses, sanctions, Matteo Salvini, Russie, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik