International
URL courte
0115
S'abonner

Ce lundi, les hostilités entre Israël et la bande de Gaza ont repris. Tsahal a affirmé avoir frappé deux positions du Hamas en riposte aux ballons incendiaires lâchés en direction du territoire israélien.

L'aviation israélienne a frappé lundi deux postes militaires du Hamas, ripostant ainsi au lancement de ballons chargés de bombes incendiaires depuis le territoire gazaoui.

«Les forces aériennes israéliennes ont attaqué deux postes du Hamas dans le nord de la bande de Gaza. Ces installations se trouvaient non loin des zones d'où des ballons incendiaires ont été tirés pour déclencher des feux en Israël», a affirmé le service de presse de Tsahal.

Les frappes israéliennes ont notamment touché la ville de Beit Hanoun, sans faire de victimes, comme l'a appris l'AFP de sources au sein des forces de sécurité gazaouies. Selon un représentant des services de pompiers israéliens, des bombes incendiaires ont déclenché lundi quatre incendies sur le territoire de l'Etat hébreu.

Des sirènes d'alerte ont été déclenchées lundi dans le sud d'Israël, dans le conseil régional d'Hof Ashkelon. Une roquette tirée depuis la bande de Gaza est retombée, selon toute vraisemblance sur le territoire gazaoui, a précisé le service de presse de Tsahal.

Ces attaques surviennent alors que les tensions se sont de nouveau exacerbées entre Gaza et Israël. Le samedi 14 juillet, Tsahal a mené la plus importante attaque diurne contre le Hamas depuis 2014. Le chef du service de presse de Tsahal, Ronen Manelis, a précisé que l'aviation avait au total bombardé 40 cibles du Hamas.

Par la suite, l'armée israélienne et les groupes armés présents à Gaza sont parvenus à une trêve, qui a été rapidement violée.

Lire aussi:

La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
L'armée US reconnaît que sa dernière frappe à Kaboul était une erreur avec «un bilan tragique»
Tags:
Israël, Bande de Gaza, Hamas, Armée de Défense d'Israël, frappe aérienne, incendie, ballons, attaque, riposte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook