Ecoutez Radio Sputnik
    Des supporters

    Les «pseudo-fans» ayant tenté de s’infiltrer en Europe via la Russie promis à l’expulsion

    © Sputnik . Alexander Vilf
    International
    URL courte
    Mondial 2018: Plus que du foot (45)
    4290

    Lors de la Coupe du Monde, la Russie a également dû faire face à des escroqueries ayant pour objectif d’organiser des migrations clandestines vers l’Europe. Les auteurs de ces infractions seront expulsés du pays.

    Les supporters étrangers ayant tenté de pénétrer en Europe via la Russie seront expulsés, a déclaré lundi le premier vice-ministre russe de l'Intérieur Alexandre Gorovoï.

    Il s'agit surtout de citoyens de pays africains dont le Kenya et le Maroc qui ont essayé d'entrer clandestinement en Europe via les régions russes les plus occidentales. La question de leur expulsion est actuellement débattue avec les ambassades des pays concernés.

    La presse finlandaise faisait également état de plusieurs cas de tentative d'utiliser un Fan ID pour pénétrer en Union européenne. Ces personnes auraient acheté leur Fan ID et des billets uniquement pour demander ensuite l'asile en Finlande. Ainsi, plusieurs Nigérians et Marocains ont été arrêtés à la frontière russo-finlandaise.

    D'autres Nigérians ont été trompés par leurs compatriotes qui leur ont vendus des Fan ID et des billets pour 300 dollars, en promettant ensuite de leur procurer un emploi en Russie, relate la presse russe.

    Des dizaines de Nigérians ont ainsi manifesté, le 14 juin, devant l'ambassade de leur pays à Moscou, car leurs billets de retour avaient été annulés par les escrocs. Entre 200 et 400 Nigérians trompés restent actuellement en Russie. L'ambassade du Nigéria à Moscou a promis de régler leur problème.

    Dossier:
    Mondial 2018: Plus que du foot (45)

    Lire aussi:

    Des Fans ID pour la Coupe des Confédérations en Russie déjà commandés par 100 pays
    Poutine a reçu le passeport du supporter
    Des dizaines de milliers de Français exemptés de visas russes jusqu’à la fin de l’année
    Tags:
    migrants, Mondial 2018, Maroc, Nigeria, Finlande, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik