Ecoutez Radio Sputnik
    Amazon

    Prime Day : maxi promos… et maxi-grève chez Amazon !

    © AFP 2018 LEON NEAL
    International
    URL courte
    Gaëlle Nicolle
    2140

    A l’occasion du « Prime Day », une journée de promotion d’Amazon, des employés du site d’e-commerce de plusieurs pays européens se mobilisent pour obtenir de meilleures conditions de travail. La CGT France leur a emboité le pas.

    Work Hard, Have Fun, Make… Money? Lundi 16 juillet, le syndicat allemand Verdi a annoncé des actions de blocage au niveau européen chez le géant Amazon, à l'occasion du « Prime Day », une opération promotionnelle de grande envergure. Le motif: des conditions de travail trop pénibles, provocant des maux physiques dus aux « kilomètres parcourus », aux « tâches répétitives » ou à une « station debout prolongée ».

    « Jusqu'à minuit, les prix vont baisser et les profits vont grimper, les employés d'Amazon quitteront leur poste et manifesteront pour l'obtention d'une convention collective protégeant leur santé », a déclaré le syndicat dans un communiqué. »

    "On nous vend le rêve américain, mais on travaille comme des Chinois », acquiesce Khaled Bouchajra, représentant de la section syndicale CGT du site d'Amazon Saran (Loiret). Ce dernier dénonce aussi des conditions de travail pénibles et un manque de perspective d'évolution, réduisant l'ancienneté à 2 ou 3 ans.

    « Les salariés Amazon France peuvent se joindre au mouvement des à présent et ce mettre en grève » peut-on lire sur la page Facebook de la CGT Amazon France Logistique, suivant le mouvement déjà initié en Espagne, en Allemagne et en Pologne.

    En Espagne, les salariés du plus grand centre logistique d'Amazon ont entamé lundi une grève de trois jours pour réclamer une hausse de salaire. Selon Ana Berceruelo, représentante du syndicat Commissions ouvrières, 1 200 salariés ont participé au mouvement, soit « environ 80 % » du personnel du centre de San Fernando de Henares, près de Madrid.

    En cette journée du Prime Day, où le site brade de nombreux produits pour les abonnés au service Premium, le géant américain devrait tout de même engranger plus de 3 milliards de dollars de chiffre d'affaires, d'après Les Echos.

    Lire aussi:

    Amazon enquête sur des employés soupçonnés de revendre des données confidentielles
    Avantages fiscaux et subventions: quand Amazon pousse les villes américaines aux enchères
    À la vie ou la mort: le bras de fer entre Google et Amazon se durcit
    Tags:
    grève, Amazon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik