Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats des forces spéciales algériennes

    Industrie militaire en Algérie: l’armée livre des véhicules à diverses structures (images)

    CC0 / Mass Communication Specialist Steven Harbour/navy.mil / Algerian Sailors conduct Maritime Interdiction Operations (MIO)
    International
    URL courte
    Par
    4321
    S'abonner

    Pour la 4e fois depuis le début de l’année 2018, l’armée algérienne a effectué une livraison de 554 véhicules multifonctions et tout-terrain au profit d’institutions publiques et privées. C’est ce qu’a indiqué, le 16 juillet, un communiqué du ministère de la Défense, confirmant ainsi les engagements tenus par le haut commandement de l’armée.

    Dans le cadre de sa stratégie de développement de l'industrie militaire, pour assurer ses propres besoins sans recourir à l'importation, tout en participant à l'essor industriel du pays, l'Armée nationale populaire algérienne (ANP) a procédé à une livraison de véhicules multifonctions et tout-terrain au profit d'un certain nombre d'institutions publiques et privées, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale en date du 16 juillet.

    «Il a été procédé aujourd'hui, lundi 16 juillet 2018, à la livraison de 554 véhicules multifonctions et tout-terrain, dans différentes versions (transport de troupes, véhicules pour la police scientifique et d'intervention, fourgons tôlés, véhicules anti-incendie, transport d'écoliers et ambulances médicalisées et sanitaires) de marque Mercedes-Benz classe G et Sprinter, fabriqués par la Société algérienne de fabrication des véhicules à Bouchakif et à Tiaret [qui dépendent de la, ndlr] 2e région militaire», a indiqué le communiqué en soulignant que ce lot de véhicules avait été livré «au profit de la direction centrale du Matériel relevant du ministère la Défense nationale, du ministère de la Justice, de la direction générale de la Sûreté nationale, de la Protection civile et d'autres structures nationales publiques et privées».

    Il s'agit de la quatrième livraison depuis le début de l'année 2018. En effet, la même entreprise a déjà livré à plusieurs reprises le même type de véhicule multifonctions et tout-terrain à des institutions publiques ou privées, à savoir 771 véhicules le 11 février, 546 véhicules le 14 mars et 409 véhicules le 7 mai, cumulant ainsi un total de 2280 véhicules, selon des communiqués du ministère de la Défense correspondant aux mêmes dates de livraison.

    L'armée algérienne ambitionne d'arriver à fabriquer par elle-même ses armements jusqu'à atteindre l'autosuffisance, afin d'assurer son autonomie et de ne plus rester tributaire des importations. C'est ce qu'a annoncé, le 24 avril, le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre algérien de la Défense, lors du deuxième jour de sa visite d'inspection dans la deuxième région militaire à Oran, dans l'ouest de l'Algérie, selon un communiqué du ministère de la Défense cité par l'Algérie Presse Service.

    «Étant donné que le principe d'autonomie est une spécificité algérienne par excellence, nous avons accordé, dans l'Armée nationale populaire (ANP), une extrême attention au domaine des fabrications militaires», a annoncé le général. «J'affirme aujourd'hui que nous sommes déterminés, avec l'aide de Dieu, à aller de l'avant pour promouvoir davantage les fondements solides de cette industrie prometteuse», a-t-il ajouté.

    Pour M.Gaïd Salah, les industries que l'ANP développe visent avant tout à «satisfaire ses besoins», mais en ayant également comme objectif de participer au développement industriel du pays en trouvant des applications civiles à ce qui sera mis au point dans les laboratoires et les usines de l'armée algérienne. «En premier lieu, nous visons à répondre à nos propres besoins. Mais également de satisfaire les besoins des établissements publics nationaux et des différents corps de sécurité, en contribuant graduellement au développement du tissu industriel national, avec toutes les répercussions positives que cela pourrait avoir sur les domaines économiques et sociaux de notre pays», a-t-il souligné.

    «Nous comptons créer 40 usines et 30.000 postes d'emploi directs d'ici 2019», a déclaré le général-major Rachid Chouaki, directeur des industries militaires au ministère de la Défense nationale, lors de la journée parlementaire consacrée à l'industrie militaire organisée à l'Assemblée populaire nationale le 13 mars 2018, en précisant à cette occasion «que 10 entreprises et 12 sociétés mixtes seront créées».

    Tags:
    tout-terrains, livraisons, industrie de défense, Armée nationale populaire algérienne (ANP), Ahmed Gaïd Salah, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik