Ecoutez Radio Sputnik
    Alger

    Manifestation algéro-marocaine à venir: des activistes appellent à rouvrir les frontières

    CC BY-SA 3.0 / Mehnimalik / Monument aux martyrs de la Guerre d'Algérie
    International
    URL courte
    856

    Sur fond de relations tendues entre les deux États, des activistes marocains et algériens de la société civile ont appelé sur les réseaux sociaux à manifester le 22 juillet prochain pour réclamer une réouverture des frontières entre les deux pays.

    Des activistes de la société civile en Algérie et au Maroc comptent organiser le 22 juillet une manifestation commune pour obtenir la réouverture des frontières algéro-marocaines qui sont fermées depuis 1994, relate le site d'actualités ObservAlgerie.

    D'après le site, les manifestants s'engagent à organiser deux marches de part et d'autre de la frontière.

    «Côté algérien, l'itinéraire à suivre ira de Maghnia (dans la wilaya de Tlemcen) jusqu'au poste-frontières Colonel Lotfi. Côté marocain, les manifestant comptent marcher d'Oujda en direction du poste frontalier Zoudj Beghal», ont précisé les organisateurs.

    Selon les manifestants, la fermeture de la frontière est un frein aux échanges commerciaux à travers le Maghreb, région de 80 millions d'habitants allant de la Mauritanie à la Libye. Avec une vision commune, la région de l'oriental marocain serait dynamisée, les villes de Berkane, Oujda, Colomb Béchar et Tlémcen seraient renforcées en énergie humaine et en essor commercial, affirment les partisans de la réouverture.

    Les frontières terrestres entre l'Algérie et le Maroc sont fermées depuis 1994. Cette situation pèse négativement sur la dynamique économique des deux pays, mettant ainsi les populations vivant dans les zones frontalières dans une situation de précarité aiguë. Elle pénalise aussi la construction du Maghreb arabe privant ainsi les populations des cinq pays constituant cet espace de la possibilité de créer une zone économique intégrée, d'après les manifestants.

    Alger et Rabat entretiennent des relations difficiles notamment autour de la question du Sahara occidental, une ancienne colonie espagnole en grande partie sous le contrôle du Maroc qui la considère comme partie intégrante de son territoire.

    Lire aussi:

    Des dizaines de Marocains réclament l’ouverture de la frontière avec l’Algérie (vidéo)
    Algérie: un journaliste couvrant un sit-in à la frontière algéro-marocaine «séquestré»
    Maroc: les leaders du mouvement social rifain condamnés à la prison, à quand la misère?
    Tags:
    frontière, manifestation, protestations, Algérie, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik