Ecoutez Radio Sputnik
    L’armée syrienne repousse une attaque terroriste dans les montagnes de Lattaquié

    L’armée syrienne repousse une attaque terroriste dans les montagnes de Lattaquié (vidéo)

    © Sputnik . Michael Alaeddin
    International
    URL courte
    5481

    L’armée syrienne a frappé des terroristes du Front al-Nosra* dans la province de Lattaquié, dans le nord-ouest du pays, a annoncé une source militaire à Sputnik.

    Redoutant une opération contre eux dans la province d'Idlib, les terroristes essaient à présent de renforcer leurs positions dans le nord de la province de Lattaquié afin de sécuriser leurs voies logistiques, a indiqué à Sputnik une source au sein de l'armée syrienne.

    « Il y a quelques jours, plusieurs centaines de terroristes ont attaqué les positions de l'armée du côté de la frontière turque. Mais l'armée a repoussé l'attaque, en engageant l'artillerie lourde et des chars de sorte que les assaillants n'ont pas pu prendre le village d'al-Saraf et les hauteurs aux alentours», a raconté l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'ajouter que l'armée se trouvait en état d'alerte renforcée et repoussait les attaques avec succès.

    Comme l'a expliqué la source, c'est justement via la province de Lattaquié que les terroristes à Idlib et à Hama reçoivent des armes et des munitions.

    L'armée syrienne contrôle les principales hauteurs de la province de Lattaquié. Les terroristes du Front al-Nosra* lancent des attaques régulières, tentant de déloger les militaires des hauteurs stratégiques, mais en vain.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Les soldats syriens repoussent une attaque du Front al-Nosra dans la banlieue de Lattaquié
    Lattaquié: un pilonnage nocturne de l’armée syrienne contre les djihadistes (vidéo)
    Défense russe: des radicaux lancent des drones depuis la province syrienne d’Idlib
    Tags:
    attaque, munitions, militaires, artillerie, char, armée, armée gouvernementale syrienne, Front al-Nosra, Sputnik, Hama, Lattaquié, Idlib, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik