Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump, image d'illustration

    Le pays «capable» de provoquer la Troisième Guerre mondiale rétorque à Trump

    © REUTERS / Wolfgang Rattay
    International
    URL courte
    875
    S'abonner

    Après que le Président américain a qualifié le Monténégro de «tout petit pays» aux «gens très agressifs», le gouvernement de ce dernier a rappelé qu’il contribuait à la paix et à la stabilité partout dans le monde et que ce n’est pas la taille mais l’adhésion aux valeurs qui avait de l’importance dans le monde contemporain.

    Le gouvernement du Monténégro n’a pas laissé sans réponse la déclaration de Donald Trump qui a qualifié ce pays de «très agressif».

    «Le Monténégro est fier de son histoire, de ses traditions et de sa politique pacifique qui l’a conduit à être un pays stabilisateur dans la région et le seul État dont le territoire n’a pas connu de guerre lors de la chute de l’ex-Yougoslavie», dit le cabinet des ministres dans un communiqué. 

    Et de rappeler que le Monténégro a été le premier État européen à résister au fascisme et qu’aujourd’hui en tant que nouveau membre de l’Otan et candidat à l’adhésion à l’UE il contribue à la paix et à la stabilité non seulement sur le continent européen, mais partout dans le monde, y compris conjointement avec les militaires américains en Afghanistan. «Nous fondons des relations amicales et n’en avons perdu aucune, mais en même temps nous sommes prêts à défendre avec courage et résolution nos intérêts nationaux, et le ferons», insiste le gouvernement.

    Comme il a été en outre souligné, ce qui importe dans le monde moderne n’est pas d’être grand ou petit mais à quel point tenir aux valeurs de liberté, de solidarité et de démocratie. 

    Rappelons que dans une interview à Fox News, le Président américain Donald Trump a déclaré que «le Monténégro est un tout petit pays avec des gens très forts, très agressifs», en laissant entendre que cette agressivité pourrait déclencher «la Troisième Guerre mondiale» si les autres membres de l'Alliance atlantique devaient venir prendre sa défense.  

    Lire aussi:

    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Le Pentagone réagit aux menaces turques de fermer la base aérienne d’Incirlik
    Jets de projectiles et feux d’artifice: des policiers ont été victimes d’un guet-apens dans l’Oise
    Tags:
    guerre mondiale, Union européenne (UE), OTAN, Donald Trump, Monténégro, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik