Ecoutez Radio Sputnik
    Un ballon officiel de la Coupe du monde 2018

    Candidature commune au Mondial 2030: l’UMA écrit aux chefs d’État des 5 pays du Maghreb

    © Sputnik . Alexeï Filippov
    International
    URL courte
    332

    Le secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe (UMA) a adressé des messages écrits aux dirigeants des cinq pays maghrébins pour les «inciter à se coordonner entre eux» pour réussir à gagner la course à l’organisation de la Coupe du Monde 2030 en présentant une candidature commune.

    Suite à la défaite du Maroc dans sa candidature pour l'organisation de la Coupe du Monde de football 2026 au profit du dossier Canada-États-Unis-Mexique, l'idée d'une candidature commune entre tous les pays du Maghreb prend de plus en plus de l'ampleur. En effet, Tayeb Baccouche, le secrétaire général de l'Union du Maghreb arabe (UMA) a envoyé des lettres aux chefs d'État des cinq pays de cet espace géographique pour les convaincre de présenter une candidature commune, a indiqué, le 19 juillet, un communiqué de l'UMA cité par l'Agence de Presse africaine (APA).

    Taïeb Baccouche a adressé des messages aux dirigeants des cinq pays du Maghreb, à savoir l'Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie, pour «les inciter à se coordonner entre eux afin de présenter une candidature maghrébine commune pour organiser la Coupe du Monde 2030», peut-on lire dans le communiqué.

    Le responsable de l'UMA a appelé dans ses lettres à «tirer les enseignements nécessaires de l'expérience du Maroc, qui a bénéficié du soutien de tous les pays du Maghreb et de l'enthousiasme des populations du grand Maghreb pour l'initiative prise par le royaume de présenter une candidature maghrébine pour le Mondial 2030». «Sachant que la FIFA fait prévaloir, désormais, les candidatures communes sur celles individuelles et que les prochains dossiers seront tous présentés en commun», a souligné le secrétaire général de l'UMA selon le même communiqué.

    En conclusion, Taïeb Baccouche a affirmé sa «détermination à déployer les efforts nécessaires pour mobiliser le soutien à cette candidature maghrébine conjointe aux niveaux africain, arabe et international», indique le communiqué.
    Le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a annoncé à la presse le 1er juillet, en marge des Jeux méditerranéens à Tarragone en Espagne, que l'Algérie était prête à étudier une éventuelle candidature commune avec le Maroc et la Tunisie pour organiser le Mondial de 2030, selon une vidéo postée la page Facebook du journal El Bilad.

    «Avec les infrastructures sportives qui avaient été construites dans le cadre du programme du président de la république au profit de la jeunesse et des sports, aujourd'hui, l'Algérie est prête à étudier une éventuelle candidature commune avec le Maroc et la Tunisie pour l'organisation de la Coupe du Monde de football», a déclaré le responsable algérien.

    Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi, s'est aussi prononcé en faveur d'une candidature commune de l'Algérie et du Maroc pour l'organisation de la Coupe du Monde de football 2030. «Je pense qu'à l'avenir, pour les dossiers de candidature à l'organisation du Mondial, les pays doivent se rapprocher et unir leurs forces», a-t-il déclaré, le 14 juin, cité par le site d'information ObservAlgerie. Kheïreddine Zetchi a appelé les deux pays à élaborer une proposition commune pour l'organisation de la Coupe du Monde en 2030.

    Pour sa part, Riadh Jaidane, député tunisien et président du mouvement L'appel des Tunisiens à l'étranger, a lancé un appel sur sa page Facebook aux gouvernements algérien, libyen, marocain, mauritanien et tunisien pour s'unir autour d'une candidature commune pour l'organisation de la Coupe du Monde de football 2030. «Le Maghreb arabe est une union qui a du mal à exister sur l'échiquier politique international. Une telle candidature lancerait une dynamique jusque-là inédite», a déclaré le député, le 14 juin, dans un entretien au magazine Jeune Afrique. «Surtout, cette candidature aboutira à une décision historique: celle de l'ouverture des frontières entre l'Algérie et le Maroc», a-t-il affirmé.

    Lire aussi:

    Mondial 2030: au lieu d’Alger et Tunis, Rabat choisirait une candidature unie avec…
    Mondial 2030: le Maroc fait fi de la proposition de l’Algérie
    Mondial 2030: Alger donne son avis sur une candidature commune avec Rabat et Tunis
    Tags:
    candidature, football, match, Union du Maghreb arabe (UMA), Tayeb Baccouche, Maghreb
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik