International
URL courte
9101
S'abonner

Vêtus de combinaisons de protection, des policiers britanniques ont continué le 21 juillet à examiner les toilettes publiques à Salisbury, où ont été empoisonnés au gaz quatre mois plus tôt l'agent double Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia.

Des spécialistes britanniques vêtus d'équipements de protection examinent des toilettes publiques à Salisbury pour y retrouver des traces de l'agent innervant du groupe Novitchok, rapporte Sky News.

Selon le site d'information, l'opération se déroule au Queen Elizabeth Garden.

Les policiers sont vêtus de combinaisons de protection pour éviter d'être contaminés par des substances dangereuses, et portent également des masques à gaz.

Ils ont commencé à examiner des toilettes publiques hier avant de poursuivre tôt ce matin.

Les toilettes sont bouclées avec des écrans de protection, et des échantillons ont également été prélevés sur un banc du parc.

L'ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été empoisonnés en mars 2018 à Salisbury. Ils ont été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, avait accusé la Russie d'être derrière leur empoisonnement.

La Russie a toujours démenti les allégations de Londres. Début avril, les chercheurs du laboratoire britannique de Porton Down avaient reconnu ne pas être en mesure d'établir le pays d'où provenait l'agent innervant utilisé dans cette tentative d'assassinat. Le gouvernement russe a, à plusieurs reprises, demandé à Londres de lui permettre de participer à cette enquête.

Les Skripal sont depuis sortis de l'hôpital.

La police britannique enquête également sur un autre empoisonnement, survenu fin juin à Amesbury, une ville voisine de Salisbury. Deux personnes, un homme et une femme, toutes deux quadragénaires, ont été retrouvés inconscients samedi 30 juin dans une habitation à Amesbury. Scotland Yard a annoncé que le couple avait été empoisonné par l'agent innervant «Novitchok».

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Un Algérien et une Marocaine interpellés pour adultère, ils risquent jusqu’à deux ans de prison au Maroc
Chef d'état-major français: tuer le général iranien Soleimani en Irak n'était «pas une bonne idée»
Tags:
toilettes, police, Sergueï Skripal, Salisbury, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik