International
URL courte
7125
S'abonner

Dans l'avenir, les forces armées de l'Allemagne seront peut-être complétées par des ressortissants d'autres pays de l'Union européenne, a déclaré à l'agence dpa un porte-parole de la Bundeswehr.

La Bundeswehr n'exclut pas la possibilité de recruter dans ses rangs des étrangers ce qui a été d'ailleurs inscrit dans la nouvelle version de la doctrine de défense du pays.

«Les effectifs de la Bundeswehr vont augmenter. Pour cela, nous avons besoin de personnes qualifiées. Nous examinons attentivement toutes les options possibles», a déclaré un porte-parole de la Bundeswehr.

Cette idée n'est pas au goût de tout le monde. Le député du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) Karl-Heinz Brunner estime qu'il est possible de recruter des étrangers seulement s'ils obtiennent la nationalité allemande sinon, selon lui, «la Bundeswehr se transformera en une armée de mercenaires».

La co-présidente du parti Alternative pour l'Allemagne (AfD) Alice Weidel, elle aussi, a critiqué l'initiative qui témoigne, selon elle, de ce que «les hommes politiques allemands ont perdu l'esprit» car les problèmes d'effectifs doivent être résolus par l'introduction du service militaire général.

Pour rappel, l'Allemagne a renoncé à la conscription régulière dans la Bundeswehr le 1er juillet 2011.

Lire aussi:

Pfizer va réduire temporairement ses livraisons de vaccin en Europe
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
«On va aller les taper»: ces Parisiens prêts à chasser les délinquants mineurs relâchés
Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Tags:
Alternative pour l'Allemagne (AfD), Bundeswehr (armée allemande), Parti social-démocrate allemand (SPD), Karl-Heinz Brunner, Alice Weidel, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook