International
URL courte
591399
S'abonner

S’adressant au Président iranien, Donald Trump a mis en garde Téhéran contre des conséquences terribles si l’Iran continue de menacer les États-Unis.

Le Président américain a promis à son homologue iranien des conséquences inouïes si l'Iran continue de menacer son pays.

«Au Président iranien Rohani! Ne menacez plus jamais les États-Unis, sinon vous subirez des conséquences que peu de gens ont connues dans toute l'Histoire. Nous ne sommes plus un pays qui tolérera vos propos déments de violence et de mort. Soyez prudent», a-t-il écrit sur Twitter.

Le Président iranien Hassan Rohani avait précédemment appelé Donald Trump à «ne pas jouer avec la queue du lion» soulignant que Téhéran «ne faisait la guerre à personne» et que la force de l'Iran était de nature défensive.

«Nous ne faisons la guerre à personne», a lancé M.Rohani pendant une rencontre avec des diplomates iraniens.

Il a ainsi réagi à une récente déclaration du département d'État américain d'après laquelle Washington s'efforcerait de persuader ses alliés de cesser complètement les achats de pétrole iranien d'ici début novembre 2018. Le secrétaire américain du Trésor, Steven Mnuchin, a fait savoir que les États-Unis étaient prêts à frapper de sanctions la Russie, la Chine et tout autre pays qui poursuivrait les achats de pétrole iranien contrairement à la position des États-Unis.

Le secrétaire d'État Mike Pompeo a annoncé que les sanctions américaines contre le secteur pétrolier iranien entreraient en vigueur le 4 novembre et qu'après cette date, les livraisons de pétrole iranien seraient considérées comme une violation des sanctions.

Lire aussi:

Les nombres de décès quotidiens dus au Covid et de malades en réanimation grimpent en France
La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Un trentenaire décède après sa vaccination au Pfizer dans les Landes, la famille y voit un lien et porte plainte
Des sportifs américains aux JO s’en prennent aux athlètes russes après des défaites
Tags:
États-Unis, Iran, Hassan Rohani, Donald Trump, menaces, conséquences
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook