Ecoutez Radio Sputnik
    Casques blancs

    La fuite des Casques blancs, soutenus par l'Occident, montre qui ils servaient

    © AFP 2018 Msallam Abdalbaset
    International
    URL courte
    12570

    S’étant fait évacuer de la République arabe syrienne, les membres des Casques blancs ont dévoilé leur hypocrisie et pour qui ils travaillaient, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a fustigé l'hypocrisie des Casques blancs, dont atteste leur fuite de Syrie avec le soutien de pays occidentaux.

    «Il est symbolique que les Casques blancs aient préféré fuir la Syrie avec l'aide occidentale, montrant ainsi leur véritable nature et hypocrisie au monde entier», a affirmé le ministère dans un communiqué. «Ces membres ont dévoilé pour qui ils travaillaient et par quels fonds ils étaient financés».

    Il est notoire que les Casques blancs «ont été impliqués dans les provocations les plus odieuses lors du conflit syrien», a-t-on poursuivi. «Ils opéraient exclusivement sur les territoires contrôlés par des radicaux islamistes, préparaient de véritables mises en scène, qui ont été ensuite utilisées comme prétexte pour avancer des accusations contre le gouvernement syrien».

    En cela, le moyen préféré de ces forces «pseudo-humanitaires» consiste à filmer «des mises en scène propagandistes, largement diffusées ensuite dans les médias occidentaux et sur internet».

    Évoquant les propos du secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, selon lequel la Russie ne remplissait prétendument pas ses obligations dans la partie sud-ouest de la Syrie, le ministère a constaté qu'«en réalité c'est l'inverse»:

    «C'est Washington qui n'a rien fait pendant plusieurs mois pour faire le distinguo entre les soi-disant milices de l'opposition modérée et les terroristes de Daech* et du Front al-Nosra* dans la zone de désescalade sud-ouest.»

    Casques blancs
    © AP Photo / Syrian Civil Defense White Helmets
    Actuellement, «grâce aux actions des forces armées syriennes et notre soutien, on rétablit la loi et l'ordre dans le sud-ouest de la Syrie, recrée les conditions pour que la vie civile puisse redémarrer», a résumé la diplomatie russe.

    Auparavant, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères a déclaré qu'Israël avait évacué des membres des Casques blancs avec leurs familles de Syrie à la demande des États-Unis, du Canada et des pays européens. Outre la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne et le Canada ont affirmé être prêts à les accueillir.

    Les médias locaux ont rapporté que pendant l'opération qui s'est déroulée de nuit, environ 800 personnes ont été transportées d'Israël en Jordanie. Seuls 422 Casques blancs et leurs proches évacués de Syrie sont arrivés le 22 juillet en Jordanie, a annoncé à Amman le ministère jordanien des Affaires étrangères, précisant que les autorités jordaniennes étaient prêtes à accueillir 800 personnes.

    Le ministère syrien des Affaires étrangères a qualifié l'évacuation des membres de l'ONG Casques blancs d'«opération criminelle» et a estimé qu'elle démontre le soutien de ces pays aux terroristes en Syrie.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    L’Allemagne est prête à accueillir des Casques blancs
    La Jordanie précise combien de Casques blancs syriens sont entrés dans le pays
    Des raisons éventuelles de l’évacuation des Casques blancs
    Tags:
    casques blancs, mise en scène, hypocrisie, ordre, soutien, loi, évacuation, Casques blancs syriens, Daech, Front al-Nosra, ministère russe des Affaires étrangères, Occident, Washington, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik