Ecoutez Radio Sputnik
    Un sous-marin chinois

    La Chine élabore un sous-marin-kamikaze avec l’intelligence artificielle

    © AP Photo / Xinhua, Zha Chunming, File
    International
    URL courte
    6325

    Des ingénieurs chinois élaborent un sous-marin robotisé, qui, grâce à l’intelligence artificielle, serait pleinement autonome et effectuerait toutes les missions, y compris les attaques-kamikazes, sans intervention humaine.

    La Chine élabore un sous-marin non habité doté d'un système d'intelligence artificielle, annonce le quotidien South China Morning Post, se référant à une source proche de ce projet.

    Selon la source, cet appareil serait assez grand et autonome. Toutefois, son prix ne serait pas très élevé. De plus, l'engin pourrait être utilisé pour les attaques-kamikazes contre des navires ennemis.

    Par rapport aux sous-marins robotisés existants, qui ne sont pas capables d'agir sans des bateaux de soutien, l'innovation chinoise est plus proche des sous-marins habités modernes du point de vue de son autonomie assurée par des moteurs diesel permettant d'être en mer pendant plusieurs mois.

    Ce projet est réalisé dans le cadre du programme gouvernemental qui prévoit le renforcement de l'armée chinoise au moyen de l'adoption de l'intelligence artificielle dans ses rangs.

    Ces nouveaux sous-marins seraient mis en service au début de la prochaine décennie. Ils doivent dans un premier temps être envoyés en mer de Chine méridionale et dans la partie occidentale de l'océan Pacifique, dont des eaux font l'objet d'un litige entre Pékin et ses voisins du sud soutenus par les États-Unis.

    Selon les concepteurs de l'appareil, il n'aura pas besoin d'un opérateur. Toutes ses actions seront réalisées grâce à un programme configuré. Les sous-marins reviendront périodiquement dans le centre de gestion pour installer des mises à jour.

    Toutefois, il ne s'agit pas de remplacer pleinement les sous-marins traditionnels, parce que les submersibles de ces deux types pourront se faire concurrence, précisent les concepteurs. Cela étant, ils reconnaissent que leur invention a certaines limites. Ainsi, ces sous-marins robotisés commenceront leur service avec des missions faciles. De plus, ce sont des êtres humains qui prendront la décision d'attaquer.

    Lire aussi:

    Une intelligence artificielle prochainement en service dans les sous-marins chinois?
    Massifs, silencieux, rapides… les meilleurs sous-marins du monde
    Ce sous-marin nucléaire russe qui intrigue les experts US
    Tags:
    sous-marin, kamikaze, marine, intelligence artificielle, armée, Mer de Chine méridionale, océan Pacifique, Pékin, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik