Ecoutez Radio Sputnik
    La partie du Golan contrôlée par Israël

    Un Sukhoi syrien abattu: Israël protestera auprès des soldats de la paix de l'Onu

    © AFP 2019 JALAA MAREY
    International
    URL courte
    6222

    Israël se dit prêt à envoyer une note aux soldats de la paix de l’Onu suite à l’incident impliquant un Sukhoi syrien abattu non loin du plateau du Golan, a communiqué la radio israélienne Kan.

    Le service de presse de l'armée d'Israël avait annoncé plus tôt dans la journée que des militaires israéliens avaient lancé deux missiles pour abattre l'avion Sukhoi appartenant aux forces aériennes syriennes. D'après le communiqué du service de presse, le Sukhoi en question aurait violé la frontière israélienne de 2 km et aurait été intercepté.

    «Suite à cet incident, Israël est prêt à envoyer une note aux forces des Nations unies chargées de faire observer le désengagement [sur le plateau du Golan]», a rapporté la radio israélienne Kan.

    Les forces des Nations unies chargées de s'assurer du respect le désengagement se trouvent sur le plateau du Golan afin de contrôler l'application du cessez-le-feu entre les forces israéliennes et syriennes.

    Plus tôt mardi, l'armée israélienne a annoncé avoir abattu, par des missiles Patriot, un Sukhoi de l'Armée de l'air syrienne qui aurait violé la frontière israélienne de 2 km.

    Une source militaire syrienne a déclaré à Sputnik que les systèmes antiaériens israéliens avaient visé le chasseur qui réalisait des frappes contre Daech* non loin du plateau du Golan depuis l'espace aérien syrien. Une autre source militaire a précisé à Sputnik que «l'avion n'a en aucun cas pénétré dans l'espace aérien du plateau du Golan» et qu'il menait une opération dans la région de la ville de Saida contre «les terroristes qui y sont installés».

    D'après l'agence syrienne Sana, les militaires syriens insistent sur le fait que le chasseur de l'Armée de l'air syrienne ne violait pas l'espace aérien israélien.

    Un pilote des deux pilotes de l'avion syrien pris pour cible par l'armée israélienne a été tué, le sort de l'autre reste inconnu, a appris Sputnik d'une source militaire syrienne.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    Le nombre de personnes éborgnées par des LBD en France se compte en dizaines - photos
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Tags:
    avion abattu, conflit, armée, ONU, Hauteurs du Golan, Israël, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik