International
URL courte
0 06
S'abonner

Plus de 40 personnes ont été tuées et environ 200 autres sont portées disparues après l’effondrement d’un barrage hydroélectrique en cours de construction dans le sud-est du Laos, a communiqué une organisation bénévole locale qui fournit une assistance aux personnes touchées par la catastrophe.

L'effondrement d'un barrage hydroélectrique en construction au Laos, dans la province d'Attapeu au sud-est du pays près de la frontière vietnamienne, a causé la mort de 40 personnes tandis que 200 autres ont été portées disparues, a communiqué une organisation bénévole locale qui fournit une assistance aux personnes touchées par la catastrophe, citée par My Republica.

​Dans le même temps, selon les secouristes seuls dix-neuf corps ont été pour l'heure retrouvés. Les opérations de secours promettent d'être difficiles dans cette zone isolée.

​Les autorités du Laos n'ont fourni à ce stade aucun bilan officiel sur l'ampleur de la catastrophe. L'agence officielle laotienne faisait état mardi de «plusieurs morts et de centaines de disparus», ainsi que de 6.600 personnes sans abri.

​L'effondrement du barrage a entraîné une énorme inondation, qui a affecté au moins six villages des environs, selon les médias.

Les autorités de la province d'Attapeu ont demandé au gouvernement, au monde des affaires, à la police et au ministère de la Défense de fournir une aide d'urgence aux zones touchées, notamment des vêtements, de la nourriture, de l'eau potable, des médicaments et de l'argent.

Le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith a reporté les réunions du gouvernement et s'est dirigé vers les zones inondées pour coordonner les efforts de secours.

La structure qui s'est effondrée, «Saddle Dam D», fait partie d'un réseau de plusieurs barrages. En s'effondrant, le barrage a libéré 5 milliards de mètres cubes d'eau.

Ce projet d'énergie hydroélectrique, de plus d'un milliard de dollars, implique des entreprises laotiennes, thaïlandaises et sud-coréennes. Le barrage devait commencer à fournir de l'électricité en 2019, et 90% de cette production devait être exportée vers la Thaïlande voisine, le reste devant être distribué sur le réseau local.

Lire aussi:

Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Les pilotes d'un Boeing 737 MAX arrêtent un moteur en plein vol
Elle trouve un appartement secret derrière le miroir de sa salle de bain - vidéo
Tags:
disparus, victimes, barrages, Laos
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook