Ecoutez Radio Sputnik
    Un Su-22 syrien

    Sukhoi abattu par Israël: voici la raison pour laquelle le pilote ne s'est pas éjecté

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    5912124

    Le pilote de l'avion d'attaque syrien Su-22, abattu mardi par Israël, ne s'est pas éjecté de l'aéronef pour ne pas se faire capturer par les militaires israéliens, a annoncé une source dans le commandement de l'armée syrienne.

    Le pilote de l'avion d'attaque au sol syrien Su-22, abattu mardi par la défense aérienne israélienne, ne s'est pas éjecté pour éviter de se faire capturer par Tsahal, a indiqué mercredi une source au sein du commandement de l'armée syrienne.

    «L'avion abattu par des missiles israéliens était un Su-22, le pilote a été tué», a déclaré la source, répondant à une question sur le type d'avion. 

    Elle a en outre expliqué que les militaires de l'aviation syrienne ont un «code d'honneur selon lequel les pilotes essaient de ne pas se faire capturer dans de telles situations.» La source a également noté que l'aviation a toujours été l'élite des forces armées syriennes.    

    L'armée israélienne a annoncé avoir abattu mardi, par des missiles Patriot israéliens, un chasseur Sukhoi de l'Armée de l'air syrienne qui aurait violé la frontière israélienne. Selon Tsahal, l'armée a surveillé l'avion qui avait violé l'espace aérien israélien de 2 km et l'a ensuite intercepté par des missiles Patriot.

    D'après un porte-parole de l'armée israélienne, avant d'abattre l'avion, les militaires s'étaient assurés qu'il ne s'agissait pas d'un avion russe, mais d'un appareil de l'Armée de l'air syrienne. Le Sukhoi serait tombé dans la partie du Golan contrôlée par la Syrie.

    Une source militaire syrienne a déclaré à Sputnik que les systèmes antiaériens israéliens avaient visé le chasseur qui réalisait des frappes contre Daech* non loin du plateau du Golan depuis l'espace aérien syrien. Une autre source militaire a précisé que «l'avion n'a en aucun cas pénétré dans l'espace aérien du plateau du Golan» et qu'il menait une opération dans la région de la ville de Saida contre «les terroristes qui y sont installés».

    Lire aussi:

    L'Iran a «confisqué» un pétrolier britannique, des Russes sont à bord - images
    L’Iran «paiera un prix que personne n’a jamais payé» s’il attaque les USA, promet Trump
    L'Iran publie une vidéo pour contrer les preuves que les USA prétendent avoir quant à la destruction d'un drone
    Tags:
    avion abattu, Su-22, Israël, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik