Ecoutez Radio Sputnik
    Destructions en Syrie

    La Syrie peut compter sur le Liban pour se relever

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    5203

    Le Liban doit apporter son soutien à la reconstruction de la Syrie affectée par des années de guerre destructrice, a déclaré le ministre libanais de l'Industrie contacté par Sputnik.

    Il est «absolument naturel» pour le Liban de coopérer avec la Syrie pour sa reconstruction parce qu'elle est un «État frère», a déclaré à Sputnik le ministre libanais de l'Industrie Hussein al Haj Hassan.

    «Pour le moment, la Syrie et le Liban ont établi une coopération en matière de construction de routes logistiques, de commerce bilatéral et d'échange d'expériences dans divers domaines», a fait savoir l'interlocuteur de l'agence.

    La capitale libanaise Beyrouth a récemment accueilli une conférence consacrée aux investissements dans l'économie syrienne affectée par des années de guerre. La conférence a réuni deux cents représentants de groupes de travaux publics et de banques, ainsi que des hommes d'affaires irakiens, jordaniens, russes et syriens.

    Selon M.Haj Hassan, de nombreuses entreprises libanaises possèdent les qualifications et les équipements nécessaires pour réaliser des travaux de construction complexes.

    «Certaines forces politiques présentes au Liban s'opposent à l'idée d'intensifier la coopération avec la Syrie. Mais peu à peu il deviendra clair que c'est absolument nécessaire pour le Liban», a conclu le ministre.

    Lire aussi:

    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Poutine en France: des chasseurs suisses s'approchent de l'avion transportant une délégation russe - vidéo
    La gendarmerie italienne donne des précisions sur le randonneur français retrouvé mort
    Tags:
    reconstruction, coopération, crise syrienne, investissements, logistique, construction, Hussein al Haj Hassan, Liban, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik