International
URL courte
449
S'abonner

Deux Palestiniens ont été retrouvés morts à Alger. Bien que les réseaux sociaux et des médias arabes estiment qu’il pourrait s’agir d’un acte criminel, l’ambassade palestinienne en Algérie a informé que les deux hommes avaient péri suite un accident.

Deux ressortissants palestiniens, un scientifique et un docteur originaires de la bande de Gaza, ont été retrouvés morts dans leur appartement à Zeralda, dans la banlieue ouest d'Alger.

Bien que les autorités algériennes travaillent encore à déterminer la cause de leur mort, l'ambassade palestinienne en Algérie a informé les familles des deux individus que ces derniers étaient décédés suite à une fuite de gaz ou à un dysfonctionnement du système électrique, écartant ainsi toute piste criminelle.

«Il n'y a aucune trace de meurtre (sur les deux corps)», a affirmé Loai Issa, ambassadeur de l'État palestinien en Algérie dans un entretien téléphonique avec la chaîne Ennahar.

Pourtant, malgré les déclarations de l'ambassade, sur les réseaux sociaux et dans des médias arabes on est allé jusqu'à prétendre qu'il s'agissait d'une opération du Mossad sur le sol algérien.

De fait, au mois d'avril, le Hamas avait accusé l'agence d'espionnage israélienne du Mossad d'avoir tué deux scientifiques, dont Fadi Mohammad al-Batsh qui vivait en Malaisie, au cours d'une fusillade. Le tireur se trouvait à bord d'un véhicule en circulation qui avait pris la fuite, rappelle The Times of Israël.

Le Hamas avait juré de se venger d'Israël après le meurtre de Fadi Mohammad al-Batsh qui, avait dit le groupe, était commandant de son aile militaire. Les médias israéliens avaient fait savoir que Batsh assumait un rôle déterminant dans le programme de drones développé par le Hamas et qu'il était expert en roquettes.

Lire aussi:

Ce que l’on sait du conducteur de la voiture folle qui a fait 30 blessés en Allemagne
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
Hamas, Bande de Gaza, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook