International
URL courte
13453
S'abonner

Ioulia Skripal entend rentrer en Russie après le rétablissement de son père Sergueï. La jeune femme a récemment contacté sa famille.

Ioulia Skripal, empoisonnée le 4 mars avec son père à Salisbury, veut rentrer en Russie quand ce dernier sera guéri, a indiqué sa cousine Victoria Skripal interrogée par Sputnik.
Selon elle, Ioulia, qui est toujours au Royaume-Uni, a contacté sa famille mardi à l'occasion de l'anniversaire de sa grand-mère paternelle.

«Elle a dit qu'elle allait bien, qu'elle avait désormais internet, qu'elle a tout regardé et a bien réfléchi. Lorsque son père guérira, elle rentrera à la maison [en Russie, ndlr]», a raconté Victoria Skripal.

L'ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été empoisonnés en mars à Salisbury. Ils ont été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, avait accusé la Russie d'être derrière leur empoisonnement.

La Russie a toujours démenti les allégations de Londres. Début avril, les chercheurs du laboratoire britannique de Porton Down avaient reconnu ne pas être en mesure d'établir le pays d'où provenait l'agent innervant utilisé dans cette tentative d'assassinat. Le gouvernement russe a à plusieurs reprises demandé à Londres de lui permettre de participer à cette enquête.

La police britannique enquête également sur un autre empoisonnement survenu fin juin à Amesbury, une ville voisine de Salisbury. Deux quadragénaires, un homme et une femme, ont été retrouvés inconscients samedi 30 juin dans une habitation à Amesbury. Scotland Yard a annoncé que le couple avait été empoisonné par l'agent innervant «Novitchok».

Lire aussi:

Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Tags:
A234, Viktoria Skripal, Ioulia Skripal, Sergueï Skripal, Royaume-Uni, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook