International
URL courte
16623
S'abonner

Arrivé au pouvoir, le nouveau ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a promis d'enrayer le flux migratoire à destination de l'Italie et d'expulser les clandestins. Selon The Local, cette politique est condamnée par l'Église, à telle point qu’un magazine catholique italien l’a assimilé à Satan.

Le magazine catholique italien Famiglia Cristiana a assimilé Matteo Salvini, le ministre italien de l'Intérieur et vice-président du Conseil, à Satan, annonce The Local.

Selon la publication, le magazine a été publié avec le titre Vade Retro Salvini (Va-t'en, Salvini, ndlr). Cette phrase est une référence à l'expression latine «Vade retro satanas» ce qui signifie «Va-t'en, Satan».

«Ainsi, l'église réagit au ton agressif du ministre de l'Intérieur», lit-on dans la publication. Et d'ajouter: «Afin de sauver l'humanité du manque de spiritualité, nous devons protéger la vie. La vie de chacun».

La publication a pourtant provoqué l'indignation du ministre.

«Je ne prétends pas faire la leçon à quiconque, je ne suis pas le chrétien idéal, mais je pense que je ne mérite pas cela. Ce qui me réconforte, c'est que beaucoup de gens me soutiennent chaque jour», a écrit Matteo Salvini sur les réseaux sociaux.

Issu des élections législatives de mars dernier, le nouveau gouvernement italien de Giuseppe Conte s'est constitué sur la base du parti de la Ligue et du Mouvement 5 Étoiles (M5S) anti-systèmes.

Le nouveau ministre de l'Intérieur a promis d'enrayer le flux migratoire à destination de l'Italie et d'expulser les clandestins. Selon The local, la politique de Matteo Salvini est condamnée par l'Église catholique.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Tags:
Mouvement 5 Etoiles (M5S), Ligue du Nord (parti italien), Matteo Salvini, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook