International
URL courte
Xe sommet des Brics à Johannesbourg (16)
2202
S'abonner

Le Président russe se dit prêt à rencontrer Donald Trump à Washington ou à Moscou, d’autant plus qu’il l'avait déjà invité à visiter la capitale russe.

Lors d'une conférence de presse organisée à l'issue du sommet des Brics en Afrique du Sud, Vladimir Poutine a abordé le sujet d’une nouvelle rencontre avec Donald Trump.

«En ce qui concerne les réunions, je comprends parfaitement ce que le Président Trump a déclaré. Il a le désir d'en avoir d'autres. Et je suis prêt [le rencontrer, ndlr]. Mais il faut que les conditions appropriées soient réunies. Dans nos pays, nous sommes prêts pour de telles réunions. Nous sommes prêts à inviter le Président Trump à Moscou. À propos, je lui ai déjà adressé une invitation. Je le lui ai déjà dit», a déclaré le Président russe.

Vladimir Poutine a également souligné qu’il était prêt à se rendre Washington pour y rencontrer son homologue.

«Je suis prêt à aller à Washington. Mais je le répète, les conditions appropriées doivent y être réunies», a-t-il ajouté. 

Il a noté qu'il aurait des contacts avec le dirigeant américain lors des événements internationaux à venir, en particulier, au sommet du G20.

«Il y a des projets d'éventuels contacts lors d'autres forums internationaux […] Donc, malgré toutes les difficultés, en l'occurrence, celles de la vie politique interne des États-Unis, la vie continue et nos contacts sont maintenus», a conclu le Président.

La Maison-Blanche a confirmé à son tour la détermination de Donald Trump de rencontrer Vladimir Poutine à Washington où à Moscou.

«Le Président Trump envisage de rencontrer le Président Poutine à Washington après le premier janvier. Il est aussi prêt à se rendre à Moscou après la réception d'une invitation officielle», a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders.

Dossier:
Xe sommet des Brics à Johannesbourg (16)

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
Tags:
Donald Trump, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook