International
URL courte
15710
S'abonner

L’armée syrienne achemine des munitions et du matériel militaire dans le nord du pays, vers les frontières de la province d’Idlib, fourbissant ainsi ses armes pour une grande opération visant à éliminer les terroristes de cette partie de la Syrie, a confié à Sputnik une source militaire syrienne.

Des unités militaires sont à présent déployées dans le nord de la province de Hama, a annoncé à Sputnik une source au sein de l'armée syrienne.

«L'étape suivante sera le lancement de l'offensive sur les positions des terroristes de Jaysh al-Izza (Armée de la Gloire)* dans les villages de Kafr Zita, d'al-Lataminah, de Latmin, de Zakat Arbaen, d'al-Lahaya et de Maarkabah», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que l'armée recevait des informations selon lesquelles dans le nord du pays les terroristes se préparaient à une vaste offensive contre les positions de l'armée syrienne.

Des militaires russes assurent la sécurité de la livraison de l'aide humanitaire
Photo fournie par le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes

«Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour conforter les positions tenues [par l'armée syrienne, ndlr], de sorte que les militaires syriens pourront repousser plusieurs attaques éventuelles», a indiqué la source.

Les observateurs constatent que l'armée syrienne est à présent suffisamment puissante pour libérer la province d'Idlib et sa victoire dans ce gouvernorat mettra fin à la guerre en Syrie.

*Organisation terroriste interdite en Russie

 

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
D’anciens tweets de Darmanin refont surface, une pétition exige sa démission
Première intervention chahutée de Dupond-Moretti à l'Assemblée nationale - vidéo
Tags:
Jaych al-Ezzah, offensive, attaque, armée, libération, terrorisme, armée gouvernementale syrienne, Sputnik, Hama, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook