International
URL courte
Xe sommet des Brics à Johannesbourg (16)
6650
S'abonner

Lors de la conférence de presse qu’il a donnée à l’issue du Xe sommet des Brics, le Président russe a expliqué qu’il n’était pas prévu d’augmenter le nombre des membres de cette organisation parce que les autres formats de coopération avec d’autres pays avaient prouvé leur efficacité.

Les pays des Brics coopèrent de manière fructueuse avec d'autres pays dans différents formats bien définis. Il n'y a donc aucune nécessité à accepter de nouveaux membres au sein de cette organisation, selon Vladimir Poutine.

«Nous ne projetons actuellement pas d'augmenter le nombre des membres des Brics parce que les formats existants montrent leur efficacité», a expliqué le Président russe lors de la conférence de presse qu'il a donnée aujourd'hui à Johannesburg.

Et d'ajouter que l'avantage des Brics consistait en ce que dans ce groupe «il y a moins de bureaucratie» que dans d'autres organisations similaires. Les pays des Brics ont beaucoup d'intérêts communs, ainsi que des approches identiques pour la résolution des problèmes auxquels ses membres sont confrontés. 

«Nous n'avons véritablement pas de leader, toutes les questions sont traitées sur la base du consensus, dans un respect total des intérêts de tous les participants. Cela présente un avantage immense», a ajouté Vladimir Poutine. 

Le Président russe a également souligné que les membres des Brics s'étaient mis d'accord pour utiliser le format des «Brics et celui d'«outreach» [où sont invités les pays qui souhaitent développer leur coopération avec les Brics, ndlr].

L'Afrique du Sud a accueilli du 25 au 27 juillet le sommet des Brics. À l'issue du forum, les dirigeants de ces cinq États ont signé la déclaration de Johannesburg pour marquer les dix ans de l'organisation.

Dossier:
Xe sommet des Brics à Johannesbourg (16)

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Le ministère de la Santé confirme plus de 45.000 contaminations en 24h
L’Élysée dénonce les propos «inacceptables» d'Erdogan contre Macron
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
Tags:
membres, diplomatie, sommet, négociations, BRICS, Vladimir Poutine, Namibie, Johannesburg, Afrique du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook